Pétition à Bruno Le Maire
TAXE D’HABITATION : LES RESIDENCES SECONDAIRES NE DOIVENT PAS PAYER POUR TOUS LES AUTRES !

TAXE D’HABITATION : LES RESIDENCES SECONDAIRES NE DOIVENT PAS PAYER POUR TOUS LES AUTRES !

Vous avez acheté une petite maison à la campagne pour y passer vos week-ends ? Vous avez besoin d’un pied-à-terre à Paris ? Vous avez hérité, suite au décès de vos parents, de la maison familiale ?

Si c’est le cas, vous faites partie, comme moi, des « dindons de la farce » de la taxe d’habitation. Ceux qui, pour satisfaire une promesse démagogique et irresponsable du gouvernement, vont devoir payer pour tous les autres…

Je m’explique : la suppression de la taxe d’habitation pour tous va coûter, au bas mot, 20 milliards d’euros par an. Et on connaît les belles promesses du gouvernement : si, la première année, les collectivités récupéreront – à priori – cet argent, rien n’est moins sûr les années suivantes.

Et à ce moment là, c’est sûr : les propriétaires des résidences secondaires, qui resteront les seuls à payer la taxe d’habitation, vont se faire assommer de hausses massives de taxes !!!

Un mécanisme le permet déjà dans 1 200 communes en France, où la taxe d’habitation sur les résidences secondaires peut désormais, depuis l’an dernier, être majorée jusqu’à 60 % !

Oui, 60 % de hausse, d’un seul coup !

Et beaucoup d’entre elles ne se sont pas privées d’utiliser dès le départ ce levier pour nous taxer au maximum, à commencer par la maire de Paris Anne Hidalgo, qui s’est empressée de faire voter cette hausse de 60 %.

Résultat : nous nous retrouvons à devoir payer – parfois très cher !- pour des services scolaires, sociaux, sportifs, etc… que, la plupart du temps, les propriétaires de résidences secondaires n’utilisent même pas, ou très peu, alors que tous les réels bénéficiaires de ces services seront eux exonérés ! C’est vraiment le monde à l’envers…Que devient le fameux principe d’égalité devant l’impôt ?

Cette situation concerne même des personnes âgées, qui partent en maison de retraite mais qui n’ont pas encore vendu leur résidence principale, considérée alors comme… une résidence secondaire !

Pour eux, l’Etat, « grand seigneur », a prévu un « dégrèvement sur réclamation » : mais ce qui implique, tous les ans, de devoir payer sa taxe, avec parfois un montant exorbitant pour des petites retraites, pour, ensuite, après des semaines de tracasseries administratives et papiers, pouvoir éventuellement en obtenir le remboursement. ..

Il est vraiment inacceptable de faire porter sur les seuls propriétaires de résidences secondaires le poids d’une grande partie des finances locales qui ne seront plus financées par les occupants de résidences principales :

Signez vite ma pétition au ministre de l’Economie Bruno Lemaire, pour lui demander de rétablir l’égalité devant l’impôt, en commençant par supprimer la surtaxation de la taxe d’habitation sur les résidences secondaires, et en étendant tout simplement la suppression de la taxe d’habitation à l’ensemble des contribuables.

Je compte sur votre aide pour stopper cette situation complètement malhonnête, qui fait peser sur les seuls propriétaires de résidences secondaires le poids des impôts locaux pour des services qu’ils n’utilisent, la plupart du temps, que très peu ou pas du tout !

Merci pour votre signature !

Patrick

15 janvier 2019
Pétition adressée à
ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire

TAXE D'HABITATION : LES RÉSIDENCES SECONDAIRES NE DOIVENT PAS PAYER POUR TOUS LES AUTRES !

Monsieur le Ministre,

La surtaxation de la taxe d'habitation sur les résidences secondaires, élargie l'an dernier à 1200 communes, a déjà entraîné de brusques hausses d'impôts pour des personnes, qui, de fait, ne résident et donc n'utilisent que très peu, ou pas, les services publics locaux pour lesquels ils sont surtaxés, notamment pour compenser la suppression de la taxe d'habitation pour l'ensemble des propriétaires de résidences principales.

De nombreuses communes, dans l'incertitude quand aux engagements financiers de l'Etat, vont à leur tour adopter la surtaxation maximale lorsqu'elles sont concernées et/ou voter des hausses massives de cet impôt.

Attendu que, notamment en vertu du principe d'égalité devant l'impôt, il est parfaitement anormal de faire reposer sur les seuls propriétaires de résidences secondaires l'impôt servant à financer des services qu'ils utilisent peu ou pas,

Je vous demande de mettre un terme à la surtaxation de la taxe d'habitation, et d'envisager la suppression intégrale de cette taxe locale, désormais désuète, pour l'ensemble des propriétaires de résidences secondaires, au même titre que les occupants de résidences principales.

Respectueusement,

Mises à jour

Plus de mises à jour ...
Patrick a lancé cette pétition
Il y a 7 mois

1.984 Commentaires

Guy GUILLO
Guy GUILLO

C’est une mesure inique qui doit êtreporté devant les tribunaux européens

Gérard COMMERE
Gérard COMMERE

Scandaleux comme tout ce qui ce fait actuellement. Merci MACRON pour tous les efforts faits pour nous dévaliser!!!!

Anonyme
Anonyme

La majorité des résidences secondaires sont détenues par les classes moyennes qui ont pu difficilement acquérir un petit bien. Mais on sait que le gouvernement veut faire disparaître les classes moyennes.

ALAIN RENARD
ALAIN RENARD

Marre des taxes et impôts à répétition!!!!!!!!!

pavy ludovic
pavy ludovic

La résidence secondaire par définition est une résidence en alternance de la principale. Cet impôt est de fait injuste car personne ne vit à 2 adresses simultanément.

Anonyme
Anonyme

Ce gouvernement ne sait plus quoi inventer pour appauvrir les citoyens et tout cela sous prétexte du remboursement d’une dette qui n’a jamais existé.

Anonyme
Anonyme

arrêtez de taper sur les soi-disant « riches » c’est ainsi que la France dégringole.

Thierry GILARDI
Thierry GILARDI

Tout à fait d’accord avec la pétition. Je n’avais pas conscience de cette escroquerie potentielle des communes qui devront bien trouver ailleurs leur financement. C’est donc une mesure indispensable que de plafonner la taxe pour les résidences secondaires a une évolution identique à avant.

VIELLE Laurence
VIELLE Laurence

Insoutenable quand en achetant un bien inoccupé depuis plus de 20 ans vous contribuez à faire travailler les artisans locaux alors que vos voisins, en plus, ont un recours massif en toute impunité au travail au noir. Insoutenable quand vous n’êtes jamais entendus car résidents secondaires sur le papier alors que nous occupons notre maison pas loin de 6 mois par an et que nous participons, par exemple en nettoyant les chemins, à la conservation du patrimoine naturel.

Robin
Robin

Pour pouvoir être inscrit sur la liste électorale d une commune, il suffit de prouver qu’on paie les impots locaux depuis au moins 5 ans. Profitons en pour faire entendre notre voix. Nous payons pour les autres c’est la moindre des choses que l’on soit écouté.

Il faut ou pour pouvoir poster un commentaire.
11.283 signatures
8.717 signatures nécessaires pour atteindre 20.000
Vous recevrez des nouvelles de cette pétition par email, et d’autres actions qui lui sont proches. En signant cette pétition, vous acceptez nos CGU et le traitement de vos données conformément à notre Politique de confidentialité.
Pétitions similaires
Pour supprimer Hadopi, une administration coûteuse et inutile !
Pétition à Franck Riester

Connaissez-vous l’Hadopi ?  Depuis 2009, cet organisme public indépendant est chargé de lutter ...

André 14.209 signatures 1.496
Pour une baisse des dépenses publiques
Pétition à Emmanuel Macron

Emmanuel Macron vient de se livrer à une belle opération de démagogie ...

Pascal 16.766 signatures 2.139
Code de la route : stop aux stops !
Pétition à François Baroin

Des panneaux "stop" sans aucune utilité prolifèrent partout en France. Certaines villes installent ...

Jacques Pertuiset 5.839 signatures 684