Pétition à Bruno Le Maire
TAXE D’HABITATION : LES RESIDENCES SECONDAIRES NE DOIVENT PAS PAYER POUR TOUS LES AUTRES !

TAXE D’HABITATION : LES RESIDENCES SECONDAIRES NE DOIVENT PAS PAYER POUR TOUS LES AUTRES !

Vous avez acheté une petite maison à la campagne pour y passer vos week-ends ? Vous avez besoin d’un pied-à-terre à Paris ? Vous avez hérité, suite au décès de vos parents, de la maison familiale ?

Si c’est le cas, vous faites partie, comme moi, des « dindons de la farce » de la taxe d’habitation. Ceux qui, pour satisfaire une promesse démagogique et irresponsable du gouvernement, vont devoir payer pour tous les autres…

Je m’explique : la suppression de la taxe d’habitation pour tous va coûter, au bas mot, 20 milliards d’euros par an. Et on connaît les belles promesses du gouvernement : si, la première année, les collectivités récupéreront – à priori – cet argent, rien n’est moins sûr les années suivantes.

Et à ce moment là, c’est sûr : les propriétaires des résidences secondaires, qui resteront les seuls à payer la taxe d’habitation, vont se faire assommer de hausses massives de taxes !!!

Un mécanisme le permet déjà dans 1 200 communes en France, où la taxe d’habitation sur les résidences secondaires peut désormais, depuis l’an dernier, être majorée jusqu’à 60 % !

Oui, 60 % de hausse, d’un seul coup !

Et beaucoup d’entre elles ne se sont pas privées d’utiliser dès le départ ce levier pour nous taxer au maximum, à commencer par la maire de Paris Anne Hidalgo, qui s’est empressée de faire voter cette hausse de 60 %.

Résultat : nous nous retrouvons à devoir payer – parfois très cher !- pour des services scolaires, sociaux, sportifs, etc… que, la plupart du temps, les propriétaires de résidences secondaires n’utilisent même pas, ou très peu, alors que tous les réels bénéficiaires de ces services seront eux exonérés ! C’est vraiment le monde à l’envers…Que devient le fameux principe d’égalité devant l’impôt ?

Cette situation concerne même des personnes âgées, qui partent en maison de retraite mais qui n’ont pas encore vendu leur résidence principale, considérée alors comme… une résidence secondaire !

Pour eux, l’Etat, « grand seigneur », a prévu un « dégrèvement sur réclamation » : mais ce qui implique, tous les ans, de devoir payer sa taxe, avec parfois un montant exorbitant pour des petites retraites, pour, ensuite, après des semaines de tracasseries administratives et papiers, pouvoir éventuellement en obtenir le remboursement. ..

Il est vraiment inacceptable de faire porter sur les seuls propriétaires de résidences secondaires le poids d’une grande partie des finances locales qui ne seront plus financées par les occupants de résidences principales :

Signez vite ma pétition au ministre de l’Economie Bruno Lemaire, pour lui demander de rétablir l’égalité devant l’impôt, en commençant par supprimer la surtaxation de la taxe d’habitation sur les résidences secondaires, et en étendant tout simplement la suppression de la taxe d’habitation à l’ensemble des contribuables.

Je compte sur votre aide pour stopper cette situation complètement malhonnête, qui fait peser sur les seuls propriétaires de résidences secondaires le poids des impôts locaux pour des services qu’ils n’utilisent, la plupart du temps, que très peu ou pas du tout !

Merci pour votre signature !

Patrick

15 janvier 2019
Pétition adressée à
ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire

TAXE D'HABITATION : LES RÉSIDENCES SECONDAIRES NE DOIVENT PAS PAYER POUR TOUS LES AUTRES !

Monsieur le Ministre,

La surtaxation de la taxe d'habitation sur les résidences secondaires, élargie l'an dernier à 1200 communes, a déjà entraîné de brusques hausses d'impôts pour des personnes, qui, de fait, ne résident et donc n'utilisent que très peu, ou pas, les services publics locaux pour lesquels ils sont surtaxés, notamment pour compenser la suppression de la taxe d'habitation pour l'ensemble des propriétaires de résidences principales.

De nombreuses communes, dans l'incertitude quand aux engagements financiers de l'Etat, vont à leur tour adopter la surtaxation maximale lorsqu'elles sont concernées et/ou voter des hausses massives de cet impôt.

Attendu que, notamment en vertu du principe d'égalité devant l'impôt, il est parfaitement anormal de faire reposer sur les seuls propriétaires de résidences secondaires l'impôt servant à financer des services qu'ils utilisent peu ou pas,

Je vous demande de mettre un terme à la surtaxation de la taxe d'habitation, et d'envisager la suppression intégrale de cette taxe locale, désormais désuète, pour l'ensemble des propriétaires de résidences secondaires, au même titre que les occupants de résidences principales.

Respectueusement,

Mises à jour

Plus de mises à jour ...
Patrick a lancé cette pétition
Il y a 5 mois

1.855 Commentaires

Jean-Gilles Baudon
Jean-Gilles Baudon

Résident depuis plus de 40 ans et payant sans arrêt.

Jean-Yves COÏC
Jean-Yves COÏC

C’est du vol

Anonyme
Anonyme

C’est ce qui s’appelle  » réunir les Français »…

josé
josé

quand les propriétaires de résidence secondaire vendrons leur résidence et surtout dans les petite communes où actuellement ils participent a la prospérité de ces communes tout en n’utilisant que partiellement les infrastructures leur charges vont augmenter car on paye de jas pour ce que l’on utilise très peux

Marie-Jo Gobyn
Marie-Jo Gobyn

Récupérer de l’argent sur les avantages, budget de nos ministres, sénateurs et de la 1ère dame

Annie PIVER
Annie PIVER

J’apporte tout mon soutien. C’est scandaleux !

Jean-Pierre PERRET
Jean-Pierre PERRET

tout à fait d’accord avec vos commentaires

S Couderc
S Couderc

Et s’il n’y avait que la taxe d’habit mais nous sommes atomisés par tant de taxes et impôts que cela devient une hantise. Je terminerai par les taxes (tva+taxes locales)sur les factures d’energie….scandaleux .Alors que l’Etat ne limite toujours pas les allocationssocuakes à 4 enfants , la gratuité des cantines,transports, bourses d’etudes et bons d’energie Gratuits pour certains pendant que d’autres suffoquent et n’osent plus avoir 2 enfants car ils savent pertinemment qu’ils n’auront jamais droits à une petite gratification . 25 ans études supérieures comprises, ils devront “racker”, désolée pour l’expression et je n’aborderai pas la question religieuse!!!! Je ne pense pas que mes ancêtres se soient sacrifièrent 14-18 et 1939-45 pour cette France! C’est je l’avoue le dégoût parfait. Merci d’avoir pris la peine de me lire mais aussi de nous offrir cette option.

PINATEL MICHELE
PINATEL MICHELE

HALTE AUX ESCROQUERIES

Biniou Antoine
Biniou Antoine

Il n’y a encore jamais eu d’éclaircissements sur la façon dont cela va être réglé. Attendons nous au pire….les gilets jaunes ne sont pas morts.

Il faut ou pour pouvoir poster un commentaire.
11.159 signatures
8.841 signatures nécessaires pour atteindre 20.000
Vous recevrez des nouvelles de cette pétition par email, et d’autres actions qui lui sont proches. En signant cette pétition, vous acceptez nos CGU et le traitement de vos données conformément à notre Politique de confidentialité.
Pétitions similaires
Pour une baisse des dépenses publiques
Pétition à Emmanuel Macron

Emmanuel Macron vient de se livrer à une belle opération de démagogie ...

Pascal 11.482 signatures 1.302
Code de la route : stop aux stops !
Pétition à François Baroin

Des panneaux "stop" sans aucune utilité prolifèrent partout en France. Certaines villes installent ...

Jacques Pertuiset 5.774 signatures 680
Non à la sur-taxation des médicaments pour les personnes âgées et les nourrissons !
Pétition à Agnès Buzyn

Vous l’avez peut-être remarqué lors de votre dernier passage la pharmacie : ...

Bernard P. 13.831 signatures 1.716