Pétition à Bruno Le Maire
Stop au racket téléphonique ! Pour en finir avec les temps d’attente surtaxés


Stop au racket téléphonique ! Pour en finir avec les temps d’attente surtaxés

Aujourd’hui, la grande majorité des services clients et des services d’assistance technique ne proposent plus qu’un numéro surtaxé pour les contacter. Mais non contents de faire payer aux consommateurs le surcoût de la communication avec un conseiller, ils nous facturent également…le temps d’attente !

A chaque appel vers un service payant, un message enregistré nous annonce qu’après le « bip », notre appel sera facturé xx centimes la minute. Puis commence l’attente : 5, 10, 15 minutes, parfois plus, qui nous sont facturées au prix fort, jusqu’à ce qu’un interlocuteur réel ne prenne enfin notre appel et réponde à notre demande. Et moins l’entreprise embauche d’employés pour répondre au téléphone, plus les délais d’attente sont longs – et plus elle se remplit les poches indûment sur le dos des consommateurs…

Pire : constatant que ces pratiques intolérables ne sont pas sanctionnées, les entreprises les moins scrupuleuses sont en train de passer à la vitesse supérieure, en rajoutant un « forfait » de mise en relation – en plus de la surfacturation ! – variable pendant les temps d’attente et de contact. Ce qui leur permet d’augmenter sensiblement leur revenu par appel, et de se rémunérer grassement même sur les consommateurs qui, faute de joindre un interlocuteur, raccrochent au bout de quelques minutes.

Combien de milliers d’euros sont ainsi chaque jour extorqués à des personnes ne disposant pas d’autres moyens pour joindre certains services (réservation de train, réclamation sur une commande…) que d’être victimes de ces pratiques malhonnêtes ?

C’est inadmissible !

Une loi votée avec grand renfort de communication en 2008 nous assurait que les attentes téléphoniques facturées seraient passibles de poursuite. Ce qui n’avait pas fait la Une, en revanche, c’est que seules les entreprises du secteur des communications électroniques étaient concernées.

Il est donc tout à fait légal pour les entreprises de vente en ligne, les agences de voyage, les fournisseurs de transports ou d’énergie… de surfacturer le temps d’attente lorsque vous les appelez – et de vous extorquer 10 ou 15 euros chaque fois que vous les contactez pour un achat, une prise de RDV ou une réclamation !

Une pratique d’autant plus inacceptable que ces numéros surtaxés sont, la majeure partie du temps, l’unique moyen de joindre un réel interlocuteur capable d’apporter une réponse à une question ou un problème – les communications par email restant lettre morte, et les répondeurs automatiques aux réponses préenregistrées n’étant en règle générale pas d’une aide fulgurante.

Mettons fin ensemble à ce racket inadmissible des consommateurs, en exigeant que l’interdiction de la surfacturation des temps d’attente soit appliquée à tous les numéros surtaxés, quel que soit le secteur d’activité concerné.

Signez la pétition au ministre de l’Economie, Bruno Le Maire !

Salutations

Jacques

29 novembre 2017
Pétition adressée à
Ministre de l'Économie, Bruno Le Maire

Monsieur le Ministre,

Attendu qu’aujourd’hui, la grande majorité des services à numéro surtaxé facturent aux consommateurs le temps d’attente avant la mise en relation réelle avec un interlocuteur – une facture qui peut s’avérer très onéreuse, alors qu’injustifiée ;

Attendu que l’article 16 de la LOI n° 2008-3 du 3 janvier 2008 pour le développement de la concurrence au service des consommateurs interdit la facturation des temps d’attente téléphonique, mais uniquement pour les entreprises du serveur des communications électroniques ;

Je vous demande, en tant que consommateur indigné par ces pratiques indignes et malhonnêtes, d’étendre l’article 16 à l’ensemble des secteurs d’activité, pour que toute entreprise qui propose un numéro payant pour la contacter ne puisse plus facturer le temps d’attente.

Mises à jour

Plus de mises à jour ...
Jacques Bernard a lancé cette pétition
Il y a 11 mois

1.091 Commentaires

Yves Assouline
Yves Assouline

Je suis totalement d’accord avec le sens de la pétition : nous attendons souvent plus de 15 minutes, et régulièrement avec les services de l’état (impôts, CAF, greffe, etc.)

Jean-Jacques LORIEUL
Jean-Jacques LORIEUL

RAZ LE BOL de ce racket organisé et d’autant plus quand il s’agit du service… PUBLIC ! C’est une honte ! A l’origine il y avait 2 OBLIGATIONS : 1) En parallèle obligation d’un numéro non surtaxé obligatoire. 2) Obligation de décompter le temps d’attente du temps réel de relation. POUDRE AUX YEUX comme toujours en France ! FRANCAIS, REVEILLE TOI ET SIGNE! Liberté, Egalité, Fraternité… FOUTAISE ! Il y a ceux qui triment et ceux qui engrangent. Alors messieurs, Arnaquez, Profitez, Trichez, Rackettez en toute impunité vous ne serez pas inquiétés, les français roupillent !

Marlène Constant
Marlène Constant

Stop au racket du temps d’attente surtaxé…

Anonyme
Anonyme

inadmissible de devoir payer pour attendre !!!!! le temps d’attente facturé est du racket. y’a plus qu’à dire aux téléopérateurs de prendre son temps pour prendre une communication et vive les dollars !!!!!!

Marc Lambert
Marc Lambert

Je signe cette pétition car je trouve effectivement anormal de payer le temps d’attente.

Jean-Paul Ternoise
Jean-Paul Ternoise

Même La Banque Postale : 30 minutes d’attente facturées à 0,15 € la minute et absolument rien au terme : « Tous nos collaborateurs sont occupés. veuillez renouveler otre appel ultérieurement . » Et cela à maintes reprises, évidemment ! de l’arnaque pure et simple !

lafargue daniel
lafargue daniel

Excellente initiative.

christian Mugnier
christian Mugnier

Suppression pure et simple des numéros payants.

Anonyme
Anonyme

Inadmissible de facturer le temps d’attente, c’est tout simplement du racket

Anonyme
Anonyme

Tout à fait inadmissible

Il faut ou pour pouvoir poster un commentaire.

22.490 Signataires

27.510 signatures nécessaires pour atteindre 50.000
Vous recevrez des nouvelles de cette pétition par email, et d’autres actions qui lui sont proches. En signant cette pétition, vous acceptez nos CGU et le traitement de vos données conformément à notre Politique de confidentialité.