Pétition à Emmanuel Macron
STOP au détournement des services de protection par les personnalités politiques !


STOP au détournement des services de protection par les personnalités politiques !

Servir de chauffeur, sortir le chien, cirer les chaussures ou porter les courses… de nombreuses personnalités politiques abusent des services de protection qui leur sont accordés par la République.

Depuis des années, les scandales s’enchaînent au sein du Service de la Protection des personnalités de l’Etat : le SDLP.

Et les exemples de personnalités politiques qui détournent, en toute impunité, ce service de la République, à des fins strictement personnelles s’accumulent : Daniel Vaillant, Edouard Balladur, Michel Charasse…

Pourtant, depuis son élection, Emmanuel Macron promet plus d’éthique dans l’administration publique.

Quant à la loi sur la moralisation de la vie publique, elle devait limiter ce genre de dérives.

Mais rien ne change.

Il est donc plus que temps de demander des comptes à nos dirigeants !

C’est pourquoi, je vous demande de signer cette pétition au Président de la République.

J’ai été particulièrement choqué en apprenant que même Gérard Collomb, Ministre de l’intérieur depuis moins d’un an, et qui plus est, en charge du SDLP, profite déjà du système.

Il avait déjà provoqué une sacré grogne il y a quelques mois en mobilisant, jour et nuit, des agents devant son domicile de Lyon, alors qu’il n’y vit quasiment plus.

Comme si cela ne suffisait pas, il récidive aujourd’hui avec une « mission taxi ».

A sa demande, deux véhicules et deux policiers ont été réquisitionnés pour permettre aux membres de sa famille de se déplacer en toute tranquillité durant leur séjour à Paris, du 23 décembre au 2 janvier. Les deux agents étaient en plus, assistés par un troisième policier, puisque celui qui conduit n’est en principe pas formé à la protection rapprochée.

Ces fonctionnaires qui devaient être de permanence le 25 décembre et le 1er janvier uniquement, ont donc vu leur période de fin d’année totalement chamboulée. A la place de leur repas de famille, ils ont dû promener celle de Monsieur Collomb.

Avec gyrophare à disposition, neuf personnes et un chat ont gracieusement profité du Service de protection des personnalités.

Ce n’est ni plus ni moins qu’une protection de confort qui permet de disposer d’un chauffeur 24 heures sur 24.

C’est certainement plus pratique pour contourner les bouchons de Noël et du jour de l’an…

… Mais c’est inadmissible !

D’autant que ce petit privilège coûte au bas mot, 71 879 euros par an et par agent, selon un rapport de la Cour des comptes de 2010 – une facture réglée directement par le contribuable.

Doté de 1400 agents, le SDLP est un service très sérieux qui dépend du ministère de l’Intérieur. Sa mission est d’assurer la protection des dirigeants ou anciens dirigeants de la République mais également des personnalités de la société civile particulièrement menacées.

Les agents qui y travaillent sont une élite particulièrement bien formée, réservée aux missions à hauts risques.

Pourtant, les missions de confort demandées par les hauts responsables politiques sont devenues si fréquentes qu’elles représentent désormais… pas moins d’une mission sur 10, selon la Direction générale de la police.

Mais plus grave encore que ce dévoiement manifeste de leur mission de protection et ce gâchis monumental de talent et d’argent public : la pénurie d’effectifs et le surcroît de travail provoqué par la vague d’attentats terroristes entraînent un grave surmenage au sein du SDLP.

Depuis quelques temps, les suicides augmentent, le service est saturé et les policiers sont épuisés. En septembre dernier, 14 policiers du SDLP ont même menacé de porter plainte pour mise en danger de la vie d’autrui. Ils dénoncent notamment un surmenage dangereux avec l’accumulation de 1,3 million d’heures supplémentaires non payées. C’est-à-dire, jusqu’à 7000 heures par agent. C’est énorme !

Malgré cela, les missions de confort dont bénéficient des personnalités et leur famille, sur lesquelles ne plane pourtant aucune menace sérieuse, restent monnaie courante.

C’est honteux !

Ces abus sont d’autant plus inacceptables dans un contexte de menace terroriste particulièrement élevée pendant les fêtes de fin d’année.

A cette période, les agents auraient dû être affectés à de réelles missions de surveillance et de protection. Au lieu de quoi, le SDLP est utilisé pour le confort de quelques-uns alors que sa mission relève de la sécurité d’État.

Nous ne devons plus tolérer ce comportement irresponsable et malhonnête de la part de nos élus !

La France a besoin d’un nettoyage en profondeur pour une réelle moralisation de la vie publique.

Mais ce n’est que par l’action de citoyens comme vous et moi que nous pourrons faire bouger les choses.

Nous devons exiger d’Emmanuel Macron, Président de la République :

  • La mise en œuvre d’une réglementation claire qui encadre et délimite la mission du SDLP pour que le service de la protection du ministère de l’Intérieur soit uniquement accordé aux personnes qui en ont réellement besoin.
  • L’application de sanctions exemplaires, déjà prévues par la loi, contre les personnalités qui détournent les services de l’Etat à leur profit : remboursement des frais engagés, pénalités voire destitution.

Face à ces pratiques, nous ne devons avoir aucune tolérance !

Alors, signez et faites signer cette pétition autour de vous. Transmettez-la à vos contacts par mail et sur les réseaux sociaux.

C’est le seul moyen !

Ensemble, nous pouvons faire pression sur le Président de la République et remettre de l’ordre dans la vie politique.

Je compte sur vous pour m’aider à faire bouger les choses.

Alain

2 janvier 2018
Pétition adressée à
Président de la République, Emmanuel Macron
STOP au détournement des services de protection par les personnalités politiques !Monsieur le Président de la République,Depuis des années de nombreuses personnalités politiques abusent des services de protection qui leur sont accordés par la République, à des fins strictement personnelles.Le Service De La Protection, le SDLP, est ainsi régulièrement détourné de sa mission.Les missions de confort dont bénéficient des personnalités et leur famille, sur lesquelles ne plane pourtant aucune menace sérieuse, restent monnaie courante. Gérard Collomb, lui-même, votre Ministre de l’intérieur, et en charge du SDLP, vient de détourner ce service de protection pour une « mission taxi familiale », pendant les fêtes de Noël.Au-delà du coût que cela engendre, ce type d’abus est d’autant plus inacceptable dans un contexte de menace terroriste particulièrement élevée pendant les fêtes de fin d’année.Vous vous êtes engagé, au cours de votre mandat, à promouvoir davantage d’éthique dans l’administration publique. Vous ne pouvez donc cautionner davantage ce comportement irresponsable et malhonnête de la part de nos élus !C’est pourquoi, je vous demande de mettre dès à présent un terme à ces dérives et de concentrer les efforts du SDLP sur sa véritable mission de protection, en prenant les mesures qui s’imposent par :La mise en œuvre d’une réglementation claire qui encadre et délimite la mission du SDLP pour que le service de la protection du ministère de l'Intérieur soit uniquement accordé aux personnes qui en ont réellement besoin.L’application de sanctions exemplaires, déjà prévues par la loi, contre les personnalités qui détournent les services de l’Etat à leur profit : remboursement des frais engagés, pénalités et destitution.Veuillez agréer, Monsieur le Président, l'expression de ma haute considération.

Mises à jour

Plus de mises à jour ...
Alain a lancé cette pétition
Il y a 10 mois

1.793 Commentaires

LE FLOCH
LE FLOCH

En république il est choquant que les élus disposent d’un pouvoir discrétionnaire qui rend possible un détournement de l’esprit de la loi. Un service de protection performant exige une formation couteuse si elle a vocation à être efficace pourquoi « gaspiller » les compétences chèrement acquises avec l’argent publique ?

Catherine Giordano
Catherine Giordano

Le texte de la pétition se suffit à lui même ! Il n’y a pas besoin de commentaire !!!

françois moreau
françois moreau

ecoeurant

Gilles balestriero
Gilles balestriero

En faite ils sont tous HORS LA LOI mais ne sont pas punis

Anonyme
Anonyme

ils nous coute cher ces politicards malhonnête

Anonyme
Anonyme

Le SDLP est tellement obèse que les travailleurs, quand il est là, ne peuvent plus circuler, tant on se donne de l’importance !

Alain Coculet
Alain Coculet

des monarques vous dis-je ! l’ancien régime bande encore .

FORTUNE. PINATEL
FORTUNE. PINATEL

Nous avons eu des menteurs au gouvernement mais Macron est surement le plus fort et il n’a pas fini

Blot Marc
Blot Marc

depuis « l’affaire » de l’observateur, usurpateur d’une mission de service public, les responsables doivent s’expliquer, le coupable doit être licencié, interdit de toute mission publique et sévèrement puni pour ses actes de violence inadmissible

claude bourguin
claude bourguin

la loi rien que la loi

Il faut ou pour pouvoir poster un commentaire.

16.408 Signataires

33.592 signatures nécessaires pour atteindre 50.000
Vous recevrez des nouvelles de cette pétition par email, et d’autres actions qui lui sont proches. En signant cette pétition, vous acceptez nos CGU et le traitement de vos données conformément à notre Politique de confidentialité.