Pétition à Elisabeth BORNE
Stop à l’inflation délirante des taxes sur le carburant !

Stop à l’inflation délirante des taxes sur le carburant !

Vous l’avez sans doute remarqué si vous utilisez régulièrement votre voiture : le prix du carburant à la pompe a littéralement explosé ces dernières semaines. Il faut maintenant débourser en moyenne 74 € pour remplir un réservoir de 50 litres (donc un réservoir standard voire petit !) d’une voiture diesel, et plus de 81 € pour un plein de 50 litres de SP 98 !

La montée des cours du pétrole, liée à l’actualité internationale, est certes en cause… mais le principal responsable de ces hausses délirantes est surtout l’Etat, qui se gave sans vergogne sur le dos des conducteurs avec les taxes appliquées aux carburants !

Trop, c’est trop : aidez-moi à stopper l’inflation délirante des taxes appliquées aux carburants, en signant ma pétition !

A chaque litre que vous mettez dans le réservoir, ce sont près de 90 centimes pour l’essence, et plus de 75 centimes pour le gazole, qui partent DIRECTEMENT dans les caisses de l’Etat… soit plus de 60 % du prix !

Et la fiscalité sur les carburants a encore augmenté depuis le début de l’année avec l’augmentation de la contribution « climat énergie » et l’alignement de la fiscalité du diesel sur celle de l’essence. Résultat : + 10 cts par litre pour l’essence, et + 15 cts pour le diesel. Pour un couple avec 2 voitures, une association de consommateurs a calculé que, rien qu’avec cette nouvelle augmentation, le surcoût sur un an était de 180 € !

En fait, alors que la taxe à la valeur ajoutée (TVA) de 20 % est en principe la référence en matière d’imposition pour les biens et les services courants, le gazole est taxé à 157 % (8 fois la TVA) et le super sans plomb 95 est taxé à 182 % ( 9 fois la TVA)!

Et ça n’est qu’un début : entre 2018 et 2022, des experts ont calculé que la hausse de la fiscalité sur le carburant va rapporter pas moins de 34,4 milliards d’euros supplémentaires à l’Etat…directement ponctionnés dans la poche des conducteurs ! De quoi rembourser les 35 milliards de dette de la SNCF que le gouvernement a généreusement décidé de prendre à charge…

Et c’est sans compter la myriade d’autres taxes infligées aux conducteurs : taxe régionale sur les certificats d’immatriculation des véhicules, taxe additionnelle parafiscale, redevance pour frais d’envoi des certificats d’immatriculation des véhicules, malus (pour les véhicules neufs), taxe additionnelle CO2 (pour l’achat d’un véhicule d’occasion), taxe annuelle sur les véhicules de société, taxe annuelle pour les véhicules dont le taux de CO2 est le plus élevé, taxe “à l’essieu” pour les véhicules lourds…

Rendez-vous compte : rien que l’an dernier, l’ensemble des taxes payées par les usagers de la route s’est élevé à 67 milliards d’euros. C’est quasiment autant que le total de l’impôt sur le revenu payé par les contribuables français (72 Mds) !

Cette avalanche de taxes, que l’on ne retrouve pour aucun autre mode de déplacement, ni même aucun secteur d’activité, est complètement injuste pour les millions de personnes qui utilisent leur voiture pour leur vie quotidienne, que ce soit pour aller travailler, faire les courses, aller chercher leurs enfants à l’école ou se soigner, ou encore parce que leur activité professionnelle (artisans, commerciaux, infirmières à domicile, etc, etc) l’exige !

Pourquoi ces personnes devraient-elles être assommées de taxes par l’Etat pour la simple raison qu’elles utilisent une voiture, alors qu’elles contribuent aussi, par leurs impôts, à financer les autres modes de transport comme le train, le tram ou le métro ?

Cette surtaxation est absolument injuste, et pèse aussi bien sur le budget des Français que sur celui des entreprises, avec de lourdes conséquences économiques pour notre pays !

Alors, nous devons exiger du Gouvernement qu’il stoppe immédiatement la hausse des taxes sur les carburants : pour cela, signez au plus vite ma pétition « Stop à l’inflation délirante des taxes sur le carburant ! » à la ministre des Transports et au ministre de l’Economie, et faites passer le mot à votre entourage !

Merci par avance !

Jean-Marc

13 juin 2018
Pétition adressée à
ministre des Transports, Elisabeth BORNE
ministre de l'Economie et des Finances, Bruno LE MAIRE

Attendu que les taxes sur les carburants ont atteint un niveau insupportable, avec une taxation à 157 % sur le gazole et 182 % sur le sans-plomb 95 ;

Attendu que de nouvelles hausses sont prévues jusqu'en 2022, avec une ponction totale de 34,4 millions d'euros directement prélevée dans le portefeuille des conducteurs ;

Attendu que cette surtaxation injuste pèse aussi bien sur le budget des Français que sur celui des entreprises avec de lourdes conséquences économiques pour notre pays ;

Je m'oppose catégoriquement à toute nouvelle hausse des taxes sur les carburants.

Respectueusement.

Mises à jour

Plus de mises à jour ...
Jean-Marc a lancé cette pétition
Il y a 7 mois

7.804 Commentaires

PEREZ
PEREZ

pas surpris …

fuchsbauer arsene
fuchsbauer arsene

encore un foutage de gueule de plus……..par les menteurs de la R en M

LEGROS
LEGROS

L’écologie a bon dos !!!

Espenan Martine
Espenan Martine

Merci de tenir compte de cette pétition

MIREMONT HERVE
MIREMONT HERVE

Francais , vache a lait !!

pierre galloy
pierre galloy

la « magouille » etant à s’etrangler même si le coup a déjà eté utilise (le coup de la vignette pour les personnes agées qui s’en souvient , la majorité des ses bénéficiaires est decedee)il n’enest pas moins à s’etrangler !

Anonyme
Anonyme

pour la baisse des prix

PAIN
PAIN

Vivement que ce foutu Macron dégage avec sa clique!!.

GERALD BROTHIER
GERALD BROTHIER

C’est pas écrit la poste sur mon front. Rétabissons la TIPP flottante et affectons les taxesuniquement aux budget de l’environnement pour y faire des actions contre le réchauffement climatique. Les citoyens doivent avoir un prix du carburant stable…Avec le retour de la TIPP flottante c’est possible…

Monique Engelbertz
Monique Engelbertz

Que le gouvernement cesse enfin de se moquer des citoyens!

Il faut ou pour pouvoir poster un commentaire.
44.723 signatures
5.277 signatures nécessaires pour atteindre 50.000
Vous recevrez des nouvelles de cette pétition par email, et d’autres actions qui lui sont proches. En signant cette pétition, vous acceptez nos CGU et le traitement de vos données conformément à notre Politique de confidentialité.