Pétition à M. le Préfet du Rhône
Pour une enquête environnementale sur la pollution au plomb dans l’agglo de Villefranche sur Saône

Pour une enquête environnementale sur la pollution au plomb dans l’agglo de Villefranche sur Saône
Rhône, Auvergne-Rhône-Alpes, FR

De 1974 à 1999, l’usine Metaleurop, aujourd’hui Recylex*, a rejeté dans l’atmosphère des quantités considérables de poussières toxiques, notamment de plomb. Suite à l’intervention du lanceur d’alerte Jean-Pierre Andry, relayée par la presse, la Préfecture du Rhône a ordonné l’arrêt de l’activité de fusion de l’usine. Une enquête environnementale « relativement légère » a été menée par la DDASS** en mars-avril 1999. Le rapport qui en découle évoque des « émissions de nature exceptionnelle » et insiste sur le danger que constituent les poussières, considérées comme « le meilleur indicateur du risque pour la santé » (téléchargez ici ce rapport officiel, jamais rendu public).

De mai à octobre 1999, une enquête épidémiologique, réalisée avec le concours de l’hôpital de Gleizé, a montré que la quasi-totalité des enfants observés présentaient une plombémie supérieure à 20µg par litre de sang (lire ici). Or l’INSERM*** nous alerte sur le fait que « chez le jeune enfant, l’effet le plus préoccupant d’une intoxication au plomb est la diminution des performances cognitives et sensorimotrices. Une plombémie de 12μg/L est associée à la perte d’un point de QI » (lire ici).

Malheureusement, le suivi de cette pollution n’a pas respecté les préconisations initiales de la DDASS. Seules des analyses de sol ou de végétaux ont été effectuées, en contradiction avec le protocole établi par l’INERIS****. Or la communauté scientifique, comme le Conseil supérieur des installations classées, attestent que le danger principal est représenté par les poussières déposées sur les bâtis, intérieurs et extérieurs. Le rapport de la DDASS évoque un dépôt de 102 tonnes (sic !) sur un rayon de 1,8 km autour du site industriel. Et précise que ces poussières de plomb « sont en général fines et difficilement éliminables ». Autrement dit, ces poussières sont toujours présentes, et constituent encore aujourd’hui un risque très important pour la santé des habitants de l’agglomération.

Pire : Il apparaît maintenant que ces 102 tonnes ont été calculées -virtuellement -sur le flux de la cheminée, soit seulement 25% du total .L’Etat, par la voix du Préfet, et l’INERIS, ont reconnu de leur côté par arrêté préfectoral que 75% des émissions atmosphériques étaient diffuses, pulsées hors de la cheminée, non maîtrisées par des filtres . Ce qui signifie que ce sont au moins 400 tonnes de poussières émises sur toute l’Agglo et communes riveraines.

Alertés à plusieurs reprises, les pouvoirs publics locaux minimisent la situation. Rien de sérieux n’a été entrepris pour traiter le problème et éviter de nouvelles contaminations. Cette « politique de l’autruche » n’est pas acceptable. C’est pourquoi, M. le Préfet, nous vous demandons, en tant que Président de la Commission de suivi du site concerné, d’ordonner une enquête environnementale approfondie pour évaluer la présence de poussières de plomb, intérieures et extérieures, sur l’ensemble des bâtiments publics de l’agglomération, et plus particulièrement ceux recevant des enfants.

* Installation classée pour la protection de l’environnement (ICPE) SEVESO 2 seuil haut

** Direction départementale de l’action sanitaire et sociale, aujourd’hui ARS (Agence régionale de santé)

*** Institut national de la santé et de la recherche médicale**** Institut national de l’environnement industriel et des risques

31 août 2018, mis à jour le 4 octobre 2018

31 août 2018
Pétition adressée à
M. le Préfet du Rhône
Président de la Commission de suivi de Recylex
M. le Préfet, ordonnez une enquête environnementale pour déterminer ce que sont devenues les poussières de plomb rejetées dans l’atmosphère par l’usine Metaleurop d’Arnas

Mises à jour

Plus de mises à jour ...
Alain a lancé cette pétition
Il y a 1 an

519 Commentaires

Brigitte Lellouch
Brigitte Lellouch

Mais quand les pollueurs auront ils enfin honte de leurs crimes et accepteront ils de modifier leurs comportements toxiques?? OUI, QUAND???? Stoppons les!! Brigitte

Anonyme
Anonyme

nous sommes très proche de Recylex et nous avions fait en 1999 des analyses de poussières,de nos salades (très contaminées donc depuis nous n’en faisons plus…) et de sang sur nos enfants…grands maintenant mais toujours chez nous….et il serait très très intéressant de refaire ces analyses….Merci beaucoup de relancer le dossier.

F.Guillet
F.Guillet

Mr le Préfet, vous êtes un être humain, je vous en conjure,, faites bouger les choses, Merci

Viviane Gavand
Viviane Gavand

ok avec cette pétition !

Bernard Foos
Bernard Foos

Je pense j’espere que le lanceur d’alerte est sous protection. ne pas attendre pour le soutenir

chalumeau Annick
chalumeau Annick

Une chose m’étonne quand même, c’est pourquoi une telle demande n’a pas été faite avant?… Cela fait 20 ans…

alain alemany
alain alemany

Merci

Véronique DUPERRAY
Véronique DUPERRAY

Quelle désolation !

Anonyme
Anonyme

Bonjour, Une enquête indépendante et sérieuse aurait du être diligentée depuis longtemps par les élus. Espérons que cette fois cela sera une réalité.

Lafond Emilie
Lafond Emilie

Ayant vécu mes 10 premières années à moins de 1.5 kms de ce site, j’ai certainement été contaminée par cette pollution.

Il faut ou pour pouvoir poster un commentaire.
9.415 signatures
585 signatures nécessaires pour atteindre 10.000
Vous recevrez des nouvelles de cette pétition par email, et d’autres actions qui lui sont proches. En signant cette pétition, vous acceptez nos CGU et le traitement de vos données conformément à notre Politique de confidentialité.
Pétitions similaires
Contre la fermeture du Théâtre de Ségure
Pétition à Jean-François Casoliva

Nous, habitants des Hautes Corbières (Aude -11), avons la chance d’avoir un ...

Présidente Association Eurocultures 1.633 signatures 138
Non aux pesticides interdits dans nos assiettes !
Pétition à Didier Guillaume

Si comme moi, vous faites partie de ces Français soucieux de la ...

Pascal G. 10.235 signatures 696
Pour la création d’une réserve marine sur la côte Basque
Pétition à Kotte Ecenarro

Il fût un temps où les Basques étaient réputés comme chasseurs de ...

Codep 64 FFESSM 5.375 signatures 310