Pétition à M. le Préfet du Rhône
Pour une enquête environnementale sur la pollution au plomb dans l’agglo de Villefranche sur Saône

Pour une enquête environnementale sur la pollution au plomb dans l’agglo de Villefranche sur Saône
Rhône, Auvergne-Rhône-Alpes, FR

De 1974 à 1999, l’usine Metaleurop, aujourd’hui Recylex*, a rejeté dans l’atmosphère des quantités considérables de poussières toxiques, notamment de plomb. Suite à l’intervention du lanceur d’alerte Jean-Pierre Andry, relayée par la presse, la Préfecture du Rhône a ordonné l’arrêt de l’activité de fusion de l’usine. Une enquête environnementale « relativement légère » a été menée par la DDASS** en mars-avril 1999. Le rapport qui en découle évoque des « émissions de nature exceptionnelle » et insiste sur le danger que constituent les poussières, considérées comme « le meilleur indicateur du risque pour la santé » (téléchargez ici ce rapport officiel, jamais rendu public).

De mai à octobre 1999, une enquête épidémiologique, réalisée avec le concours de l’hôpital de Gleizé, a montré que la quasi-totalité des enfants observés présentaient une plombémie supérieure à 20µg par litre de sang (lire ici). Or l’INSERM*** nous alerte sur le fait que « chez le jeune enfant, l’effet le plus préoccupant d’une intoxication au plomb est la diminution des performances cognitives et sensorimotrices. Une plombémie de 12μg/L est associée à la perte d’un point de QI » (lire ici).

Malheureusement, le suivi de cette pollution n’a pas respecté les préconisations initiales de la DDASS. Seules des analyses de sol ou de végétaux ont été effectuées, en contradiction avec le protocole établi par l’INERIS****. Or la communauté scientifique, comme le Conseil supérieur des installations classées, attestent que le danger principal est représenté par les poussières déposées sur les bâtis, intérieurs et extérieurs. Le rapport de la DDASS évoque un dépôt de 102 tonnes (sic !) sur un rayon de 1,8 km autour du site industriel. Et précise que ces poussières de plomb « sont en général fines et difficilement éliminables ». Autrement dit, ces poussières sont toujours présentes, et constituent encore aujourd’hui un risque très important pour la santé des habitants de l’agglomération.

Pire : Il apparaît maintenant que ces 102 tonnes ont été calculées -virtuellement -sur le flux de la cheminée, soit seulement 25% du total .L’Etat, par la voix du Préfet, et l’INERIS, ont reconnu de leur côté par arrêté préfectoral que 75% des émissions atmosphériques étaient diffuses, pulsées hors de la cheminée, non maîtrisées par des filtres . Ce qui signifie que ce sont au moins 400 tonnes de poussières émises sur toute l’Agglo et communes riveraines.

Alertés à plusieurs reprises, les pouvoirs publics locaux minimisent la situation. Rien de sérieux n’a été entrepris pour traiter le problème et éviter de nouvelles contaminations. Cette « politique de l’autruche » n’est pas acceptable. C’est pourquoi, M. le Préfet, nous vous demandons, en tant que Président de la Commission de suivi du site concerné, d’ordonner une enquête environnementale approfondie pour évaluer la présence de poussières de plomb, intérieures et extérieures, sur l’ensemble des bâtiments publics de l’agglomération, et plus particulièrement ceux recevant des enfants.

* Installation classée pour la protection de l’environnement (ICPE) SEVESO 2 seuil haut

** Direction départementale de l’action sanitaire et sociale, aujourd’hui ARS (Agence régionale de santé)

*** Institut national de la santé et de la recherche médicale**** Institut national de l’environnement industriel et des risques

31 août 2018, mis à jour le 4 octobre 2018

31 août 2018
Pétition adressée à
M. le Préfet du Rhône
Président de la Commission de suivi de Recylex
M. le Préfet, ordonnez une enquête environnementale pour déterminer ce que sont devenues les poussières de plomb rejetées dans l’atmosphère par l’usine Metaleurop d’Arnas

Mises à jour

Plus de mises à jour ...
Alain a lancé cette pétition
Il y a 3 mois

462 Commentaires

Jean-pierre LOSTE
Jean-pierre LOSTE

SCANDALEUX!!!!!!!!!!

Françoise Marco
Françoise Marco

Qu’est-ce que la vie d’êtres humains à côté de milliards d’€ à gagner par ces entreprises et politiques perfides

josiane Bissuel
josiane Bissuel

Attérée par l’inaction des services chargés de l’enquête sur ces naissances d’enfants atteints d’anomalies physiques et cognitives

Marc Lantier
Marc Lantier

Tant que nous serons dirigés par des riches à la solde des encore plus riches, ils s’entraideront et feront tout pour se protéger et s’enrichir même si ça met la vie de la population Française en péril. Il faut que ça cesse et faire payer tous ces corrompus et ceux qui sont fautifs de ces ignominies.

JANISSON Claude
JANISSON Claude

J’ai travaillé pendant 10 ans dans cette usine (j’étais secrétaire) et on nous affirmait qu’il n’y avait aucun danger alors qu’ils en étaient tous conscients

JEAN Michel
JEAN Michel

En tant qu’ancien élu à Villefranche ayant participé aux commissions en Préfecture, je peux vous assurer que le dossier est sérieux et préoccupant. Il faut qu’un maximum d’habitants de l’agglomération signe cette pétition.

Robe André
Robe André

Cette enquête environnementale devrait être d’un contenu le plus large possible (notamment technique et sanitaire ) et devrait inclure une nouvelle enquête épidémiologique sur la population locale dans un rayon de 5 km (entre 1974 et actuellement, même si ce n’est que depuis 6 mois ) et aussi sur toutes les personnes qui ont vécu dans ce rayon de 5 km avant l’an 2000 et qui auraient déménagé n’importe où dans le monde, ainsi que toutes les personnes qui ont travaillé dans l’usine ou qui sont venues en visite, à l’école, à l’hôpital, au travail dans ce rayon de 5 km. Il y a lieu d’examiner aussi tous les descendants des personnes de toutes les catégories précitées; même si ces descendants n’habitent plus en France. Un volet étudiera les effets sur l’agriculture et sur les animaux (domestiques ou sauvages) dans ce rayon de 5 km. Un rapport intermédiaire le plus complet possible devrait être publié fin 2019, puis un autre fin 2020. De plus, une enquête environnementale analogue et aussi fouillée devrait être conduite concernant l’usine Metalblanc à Bourg Fidèle près de Rocroi. Robe, André, Bruxelles

Gavard jean
Gavard jean

Tout à fait daccord

Florence Gallienne
Florence Gallienne

ceci est tout simplement scandaleux !

grandsart
grandsart

bonne année 2019

Il faut ou pour pouvoir poster un commentaire.
9.023 signatures
977 signatures nécessaires pour atteindre 10.000
Vous recevrez des nouvelles de cette pétition par email, et d’autres actions qui lui sont proches. En signant cette pétition, vous acceptez nos CGU et le traitement de vos données conformément à notre Politique de confidentialité.

Pétitions similaires