Pétition à Kotte Ecenarro
Pour la création d’une réserve marine sur la côte Basque

Pour la création d’une réserve marine sur la côte Basque

Il fût un temps où les Basques étaient réputés comme chasseurs de baleines dans le Golfe de
Gascogne. On pensait alors que l’océan était une ressource inépuisable.

Aujourd’hui ce n’est plus le cas ! La biodiversité sous-marine de notre littoral est soumise à des pressions terribles telles que la surexploitation et la pollution qui menacent gravement sa survie.

Que ce soit la disparition de certaines espèces animales, mais aussi la disparition programmée de nos pêcheurs artisans d’ici 2050, ils étaient 20 000 en 2000, ils sont moins de 12 000 cette année…

… C’est tout le patrimoine marin, naturel et culturel de la côte Basque qui est en péril. Il est urgent d’agir !

Signez notre pétition « Pour la création d’une réserve marine sur la côte Basque ».

Au sein de notre fédération, la FFESSM, forte de ces 1200 clubs associatifs dans le secteur de la plongée sous-marine, nous sommes, par essence même de notre activité, les observateurs privilégiés des évolutions du milieu sous-marin. C’est pour cela que nous avons décidé de nous impliquer pleinement pour la sauvegarde du milieu subaquatique, notamment au sein d’une aire marine protégée Natura 2000 créée depuis 2012 sur le littoral Basque, entre Biarritz et Hendaye. Hélàs, cela ne suffit plus.

Il n’y a pas si longtemps, sur les sites de Belharra, d’Illarguita et d’Arroca, on nageait au milieu d’immenses bancs de bonites, de thons et de bars. On croisait encore des langoustes de belle taille et des mérous au Cap Figuier.

Désormais, l’ange de mer, ce requin magnifique a pratiquement disparu de nos côtes. La survie des hippocampes et des syngnathes est sérieusement compromise dans la baie de Txingudi. Quant au mérou il a presque disparu de nos sites de plongée.

Bientôt il ne restera plus que des cailloux, du sable, des méduses et des déchets à observer sous l’eau.

Alors si nous ne voulons pas que cette catastrophe se produise agissons avant qu’il ne soit trop tard pour mettre en place des solutions efficaces pour préserver et transmettre ce patrimoine magnifique aux générations futures.

C’est pour cela que nous réclamons la création d’une réserve marine spécifique, sorte de nurserie pour les espèces menacées. Une toute petite zone au sein de la zone Natura 2000 déjà existante, mais encore mieux protégée, exempte de toutes activités humaines, pêche comprise, pour repeupler les eaux du littoral basque.

Surtout que le site idéal existe ! La zone se trouve dans le prolongement du domaine d’Abbadia, que l’on nomme « les briquets », située au sud de l’aire marine Natura 2000. Elle répond parfaitement aux critères exigés pour en faire une réserve marine.

Son biotope composé de sable et de roches, sa profondeur parfaite, partant de zéro jusqu’à 40m de fond, permettrait ainsi de préserver la majorité des espèces marines patrimoniales de la côte Basque, avec la réintroduction du mérou et la protection intégrale d’espèces protégées comme l’ange de mer, les raies brunettes et la grande raie pastenague, qui vient se reproduire sur les bancs de sable, recouverts à marée haute, de la grande plage d’Hendaye, au pied des deux jumeaux.

De plus cette zone présente un intérêt archéologique majeur.

Car c’est là que le département des recherches archéologies subaquatiques et sous-marines de Marseille (DRASSM), a découvert une épave, deux ancres et un canon en parfait état, datant du XVIIème siècle mais d’origine inconnue. La mise en réserve de cette zone permettrait d’éviter d’éventuels pillages comme on peut le déplorer en Méditerranée. Ces sites archéologiques encore vierges d’explorations, pourraient alors être étudiés pour éluder le mystère de leurs présences sur la côte Basque.

Les briquets en tant que réserve marine, comme nurserie de la faune et de la flore locale favoriserait également le retour de la pêche artisanale, plus respectueuse du milieu marin et d’assurer l’avenir de cette filière qui est aussi en train de disparaitre.

Le projet d’une réserve marine au sein de l’aire protégée Natura 2000 est une occasion à ne pas manquer pour mettre en place un véritable observatoire subaquatique et une protection digne de ce nom !

Tout ce dont nous avons besoin aujourd’hui pour nous assurer d’être entendus par les pouvoirs publics et dans les débats locaux, c’est du soutien du plus grand nombre possible de personnes qui ont à cœur de défendre le patrimoine maritime, la faune et la flore subaquatique de la côte Basque.

Alors que vous soyez habitant de notre région, visiteur ou simple citoyen qui se soucie de la préservation du patrimoine naturel, merci d’ajoutez votre signature à cette pétition pour nous aider dans notre projet.

Ensuite, transmettez ce message le plus largement possible autour de vous pour faire entendre notre appel et nous permettre de rassembler le plus de soutiens possible.

D’avance, merci pour votre mobilisation à nos côtés, pour nous aider à préserver ce patrimoine marin exceptionnel avant qu’il ne soit trop tard.

Le Comité départemental de la fédération française d’étude et de sports sous-marins (Codep 64 FFESSM)

Pour en savoir plus, cliquez ici

27 juin 2019
Pétition adressée à
maire d’Hendaye, Kotte Ecenarro
maire d’Urrugne, Odile de Coral

Pour la création d’une réserve marine sur la côte Basque

Madame le Maire, Monsieur le Maire,

La biodiversité sous-marine de la côte Basque est soumise à des pressions terribles telles que la surexploitation et la pollution qui menacent gravement sa survie.

C’est pourquoi je vous demande, au sein de la zone Natura 2000 déjà existante, la création d’une réserve marine protégée, exempte de toute activité humaine.

C’est essentiel pour permettre la connaissance et la sensibilisation à la biodiversité marine,  maintenir et rétablir la faune et la flore marine de la côte Basque.

Respectueusement,

Mises à jour

Plus de mises à jour ...
Codep 64 FFESSM a lancé cette pétition
Il y a 3 mois

286 Commentaires

Colette Pince
Colette Pince

Il convient d’accompagner cette réserve d’un contrôle sévère de la pêche.

Anonyme
Anonyme

pourquoi ne pas délimiter les loisirs plongées avec ses reliefs poissons etc et la pèche ? !!!!!

maurice cordier
maurice cordier

construire des parcs d’éoliennes en mer serait une solution pour créer ces réserves marines.

Pierre greze
Pierre greze

cela doit s’inscrire dans une démarche bien au delà de la seule côte Basque.

Annie Queunié
Annie Queunié

Je suis favorable à la création d’une réserve marine sur la côte basque. La faune, la flore, les fonds marins sont épuisés à cause de la prédation humaine: laissons respirer la planète!

Peyre Hélène
Peyre Hélène

Pour sauver la côte Basque

Muret
Muret

Il serait temps d’en créer une à cet endroit car en plongée on ne voit pratiquement plus de poisson contrairement à ce que l’on voit à cerbère Tout le monde serait gagnant même les pêcheurs

lucie vignon
lucie vignon

Soutien d’une voisine de la Réserve du Cap Roux à Saint-Raphaël

Chayla monique
Chayla monique

Pas de parcs d’éoliennes !!!.

Anonyme
Anonyme

Protégez la Terre et la Mer = la Planète Bleue.

Il faut ou pour pouvoir poster un commentaire.
5.136 signatures
2.864 signatures nécessaires pour atteindre 8.000
Vous recevrez des nouvelles de cette pétition par email, et d’autres actions qui lui sont proches. En signant cette pétition, vous acceptez nos CGU et le traitement de vos données conformément à notre Politique de confidentialité.
Pétitions similaires
Non aux pesticides interdits dans nos assiettes !
Pétition à Didier Guillaume

Si comme moi, vous faites partie de ces Français soucieux de la ...

Pascal G. 4.997 signatures 334
Sauvegardons le chemin de fer de la vallée de la Brévenne
Pétition à Laurent Wauquiez

La Brévenne, c'est une jolie vallée du Rhône qui, jusqu'à récemment, a ...

Collectif 7.487 signatures 998
Canal du Midi : STOP à l’urbanisation des Glénans
Pétition à Yves MICHEL

Le Canal du Midi est considéré comme l'un des plus beaux joyaux ...

Collectif des Onglous 10.482 signatures 1.029