Pétition à Députés et sénateurs
Pour des prix agricoles décents pour les agriculteurs

Pour des prix agricoles décents pour les agriculteurs

Madame, Monsieur,

La loi Alimentation, votée en octobre dernier, avait pour but d’en finir avec les pratiques actuelles, scandaleuses, qui sont en train de tuer l’agriculture et les agriculteurs…

… Et où la centrale d’achat des géants de la distribution décide du prix, de ses marges bénéficiaires et, fait ensuite pression sur les petits producteurs et les oblige à vendre à un prix dérisoire quand ce n’est pas carrément à perte.

Pour permettre aux agriculteurs d’obtenir un prix décent, la loi Alimentation contenait un principe simple : on doit partir du coût de production des paysans, avec des « indicateurs de prix de revient » pour déterminer le prix de vente aux centrales d’achat.

L’élément-clé de cette loi, vous vous en doutez, est de savoir qui va établir ces fameux « indicateurs de prix » qui serviront aux négociations entre producteurs et grande distribution.

Le Sénat et l’Assemblée nationale étaient tombés d’accord pour confier la fixation de ces indicateurs de prix à un organisme neutre, n’émanant ni des producteurs ni de la grande distribution : l’Observatoire des prix et des marges, sous tutelle du ministère de l’Agriculture.

Mais… les lobbies de la grande distribution sont passés par là !

Finalement, dans le texte ce sont les « filières » (bovine, céréalière, etc.) où dominent des géants de l’agro-industrie (Bigard par exemple pour le bœuf) qui devront établir ces indicateurs de prix.

Autrement dit, ce que cette loi a établit, c’est un dialogue entre les géants de l’agro-industrie et les géants de la grande distribution.

Une belle hypocrisie pour une loi censée assurer des négociations équilibrées et un revenu décent à tous les agriculteurs qui, justement, veulent défendre une agriculture à taille humaine, respectueuse de la nature et des animaux et donc, avec des coûts de revient un peu plus élevés que dans les « fermes des mille vaches » !

S’il vous plaît, interpellez de toute urgence les parlementaires et le ministre de l’Agriculture en signant ma pétition : « Pour des prix agricoles décents pour les agriculteurs« .

Maintenant, tout va se jouer par ordonnances…

Ne rien dire aujourd’hui, ce serait laisser les lobbys de la grande distribution priver des millions de consommateurs de produits de qualité dans leur supermarché, à des prix établis au plus bas mais respectant le travail des paysans.

Merci de votre action.

Gilles

PS : vous faites peut-être partie de ces Français de plus en plus nombreux qui achètent leurs produits frais en « circuit court », chez les petits commerçants, en vente directe à la ferme, AMAP, etc. pour avoir des produits de saison et de qualité, une agriculture saine et de légitimes revenus pour les agriculteurs. Et votre action aujourd’hui peut être décisive pour empêcher la grande distribution d’écraser les paysans : c’est très urgent, alors je compte sur vous !

(Mis à jour le 11 janvier 2019)

12 septembre 2018
Pétition adressée à
Députés et sénateurs
Ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume

Pour des prix agricoles décents pour les agriculteurs

Je suis pour une agriculture saine, respectueuse de la nature et des animaux.

Je trouve scandaleux que la grande distribution impose des prix dérisoires, voire à perte, aux producteurs. Les paysans doivent pouvoir vivre dignement de leur travail.

Je vous demande de respecter l'esprit initial de la loi Alimentation qui devait en finir avec ce diktat de la grande distribution. Et de mettre en place un système d'élaboration des prix qui ne soit pas déterminé par les géants de l’agro-industrie et qui permette aux agriculteurs, quelle que soit la taille de leur exploitation, de vivre décemment de leur travail.

Mises à jour

Plus de mises à jour ...
Gilles a lancé cette pétition
Il y a 8 mois

3.552 Commentaires

Gwenaëlle Lagrange
Gwenaëlle Lagrange

J’en discutais justement hier avec des employées de mon super U local, et comme elle ce qui nous saute aux yeux et « au porte-monnaie » c’est l’augmentation exorbitante des produits d’alimentation courante !!! Des pommes à 4,10€ le kilo, des carottes plus de 3€, un avocat à 2,19€ pièce, la joue de bœuf à 18,50, qui était entre 8 et 9 € le kilo il y a encore 2 ans, des poireaux à plus de 3€ cet hiver… on a pas fait de pot-au-feu cet hiver, les plats de pauvres sont trop chers à préparer ;( …. Bref Et le comble : les revendeurs n’ont plus le droit de « casser » les prix à -50% pour les périmés du jour, ce qui nous permettait d’acheter un peu de poisson et de viande !!! Donc ils ne peuvent pas donner aux associations caritatives à cause de la date, DONC c’est POUBELLE !!! QUEL GÂCHIS quand les gens crèvent la dalle dans le pays ;((( !!! Cela aidait un peu les pauvres qui ont bien du mal à manger sainement et selon les « recommandations nutritionnelles ». écœurée je suis ! L’agro-industrie a encore de beaux jours devant elle !

Bonnin Michel
Bonnin Michel

les loi sont souvent truffées de pièges pour en détourner le sens initial. Faudra t il recourir à des actions plus énergiques ?

Jean-Pierre PERRET
Jean-Pierre PERRET

toujours ceux qui « bossent » qui sont les dindons de la farce

Anonyme
Anonyme

cela fait 40 ans que les pouvoirs veulent les faires disparaître . Ce n est pas en trois mois qui réglerons le problème . Le bio et là ils ont beaucoup à faire . Il ne faut pas oublier que Mr De Gaulle sans l’agriculture la France n’est rien

Elisabeth HARMITT
Elisabeth HARMITT

Il faut absolument les soutenir !!

JULIA
JULIA

En France on veut détruire l’agriculture

pain
pain

Les agriculteurs devraient gagner autant que les eurodéputés. Ils sont plus utiles, ils nous nourrissent.

Jean-Pierre BONENFANT
Jean-Pierre BONENFANT

Quand l’état va t-il s’intéresser aux voyoux de chez Lactalis. Quand l’état va t-il faire plier la garnde distribution ? Ce sont tous des voyous en col balnc.

FERNEZ
FERNEZ

Ceux qui savenet lire et lisent les lois ont tout de suite compris que la Loi Alimentation était un attrape-nigaud et qu’elle allait contribuer à l’enrichissement de la grande (grosse) distribution !! MAIS JE SUPPOSE QUE PERSONNE NE LIT LES COMMENTAIRES, chacun regarde son nombril et sa pétition !

ZANA Denise
ZANA Denise

Oui , il serait grand temps que les agriculteurs qui se donnent tant de mal , et subissent toutes les  » calamités  » aussi bien atmosphériques quand il s’agit des récoltes , que maladie pour l’élevage puissent avoir des revenus décents , et non pas des  » misères  » ; car eux , ils ne sont pas à 35 H. , et ce 7j/7 . Bon courage à eux .

Il faut ou pour pouvoir poster un commentaire.
27.133 signatures
22.867 signatures nécessaires pour atteindre 50.000
Vous recevrez des nouvelles de cette pétition par email, et d’autres actions qui lui sont proches. En signant cette pétition, vous acceptez nos CGU et le traitement de vos données conformément à notre Politique de confidentialité.
Pétitions similaires
Non à la sur-taxation des médicaments pour les personnes âgées et les nourrissons !
Pétition à Agnès Buzyn

Vous l’avez peut-être remarqué lors de votre dernier passage la pharmacie : ...

Bernard P. 12.778 signatures 1.550
Pour un accueil garanti des enfants dans les écoles en cas de grève
Pétition à Jean-Michel Blanquer

Quand une grève est annoncée à l'Éducation nationale, les parents sont plongés ...

Sandrine T. 2.199 signatures 117
Pillage de la sécu : STOP aux fraudeurs
Pétition à Agnès Buzin

14 milliards d’euros chaque année, c’est le chiffre astronomique que coûte la ...

Thibault B. 16.799 signatures 2.335