Pétition à Emmanuel Macron
Non au massacre de notre devise et de notre constitution

Non au massacre de notre devise et de notre constitution

Ils sont fous et il faut les arrêter de toute urgence !

Le « Haut Commissariat à l’Egalité des Femmes et des Hommes » veut supprimer le mot « fraternité » de la devise française.

Si on ne stoppe pas de toute urgence cette initiative, voilà ce qu’ils veulent inscrire demain sur les façades des mairies :

« Liberté, égalité, adelphité » (*)… Quésaco ??? 

La fraternité est le mot le plus beau, le sentiment le plus noble qui soit.

Il est grave que des idéologues envisagent de le supprimer de notre devise, simplement parce qu’ils ont décrété que le mot fraternité, dont l’étymologie est le frère, était trop masculin à leur goût.

Et l’initiative ahurissante de ce Haut Commissariat ne s’arrête pas là.

Ils veulent carrément modifier la constitution pour la réécrire en écriture inclusive, en mentionnant par exemple les « député.e.s » et « des femmes et des hommes nommé.e.s ».

Cet enlaidissement de notre langue est une honte.

Et chercher à l’imposer, aujourd’hui, directement dans notre constitution est une trahison à la fois du français et des Français par le Premier ministre, Edouard Philippe, et son gouvernement.

Souvenez-vous en effet : quand, il y a quelques mois, les gens ont découvert que l’écriture inclusive commençait à faire sournoisement son apparition dans les manuels scolaires – de quoi achever de désorienter les enfants pour l’apprentissage de la lecture – le tollé avait été immédiat.

Le Premier ministre avait alors donné l’assurance que l’écriture inclusive ne serait pas utilisée dans les textes officiels…

Et aujourd’hui, les membres du « Haut Commissariat à l’Egalité des Femmes et des Hommes » qu’il a lui-même nommés, préconisent d’écrire carrément la constitution française en écriture inclusive…

On nous prend vraiment pour des imbéciles !

Et il faut réagir de toute urgence.

S’il vous plaît signez la pétition « Non au massacre de notre devise et notre constitution ! »

Ces idéologues sont en train de dénaturer un texte fondamental qui régit le droit et toutes les lois françaises, et de faire de la Constitution le creuset de la guerre des sexes dans notre pays.

Soi-disant pour garantir l’égalité homme-femme, ils veulent même inscrire dans la constitution des droits qui n’ont rien de constitutionnel, comme le droit à une vie sans violence sexiste et sexuelle, ou le droit à la contraception à et l’avortement, et la discrimination positive.

Pour faire barrage, s’il vous plaît, signez la pétition et faites-la signer à un maximum de personnes dans votre entourage.

Merci de votre implication.

Cordialement,

Carole

(*) Révision constitutionnelle : le HCE appelle à faire de la Constitution un texte garant de l’égalité femmes-hommes

26 avril 2018
Pétition adressée à
Président de la République, Emmanuel Macron
Députés
Sénateurs

A l'attention du Président de la République et des députés et sénateurs

Je refuse catégoriquement que le mot "fraternité" soit supprimé de la devise de la France, et plus encore qu'il soit remplacé par des mots incompréhensibles comme "adelphité".

Je refuse catégoriquement que la constitution française soit rédigée en écriture inclusive, parlant notamment des "député.e.s" et des "femmes et des hommes nommé.e.s".

Je refuse catégoriquement qu'au nom de  l'idée louable d'égalité entre les hommes et les femmes, des idéologues dénaturent un texte fondamental qui régit le droit et toutes les lois françaises, et fassent de la Constitution le creuset de la guerre des sexes dans notre pays.

Aujourd'hui, plus que jamais, notre pays a besoin de fraternité !

Mises à jour

Plus de mises à jour ...
Carole a lancé cette pétition
Il y a 1 an

1.840 Commentaires

SELLIER
SELLIER

Les C.. ça ose tout…………..

PATRICK KOWOLIK (Marcq-en-Baroeul, Nord)
PATRICK KOWOLIK (Marcq-en-Baroeul, Nord)

Je crois que l’on peut leur répondre à ces Hauts Commissaires qui semblent s’ennuyer, que si l’étymologie de Fraternité est « Frère », Fraternité est du genre FEMININ. Donc le mot met à égalité l’homme et la Femme.

Bernard Harlet
Bernard Harlet

a que oui malgré que’il n’y est plus de fraternité en France mes ces oit disant élites ne sont que des virus pour la France il faut les supprimer

GUERRE
GUERRE

La constitution appartient au peuple et n’a pas a être modifiée au seul bon vouloir des politiques sans en référer au peuple souverain.

Françoise VAN DER STAPPEN
Françoise VAN DER STAPPEN

Le « Haut Commissariat à l’Egalité des Femmes et des Hommes » devrait traiter d’affaires plus urgentes semble-t-il ! Encore des fumistes bien payés …

Jean-Marc Fournier
Jean-Marc Fournier

Audit sur les services de l’Etat, ministères- gabegies, personnel surnuméraire et surpayés, donner un pouvoir pénal à la Cour des comptes.

MAISONNEUVE
MAISONNEUVE

Et bientôt ils enlèveront liberté et égalité, car ces notions disparaissent lentement mais surement.

Bernard Harlet
Bernard Harlet

si bien il n’y a plus aucun des trois mots qui a un sens ils nous privent de tout ces salopards de politiques c’est eux qu’ils faut supprimer

jp beaurepaire
jp beaurepaire

que la FRANCE reste LIBRE et INDEPENDANTE

Anonyme
Anonyme

IL FAUDRAIT QUE QUELQU’UN LEURS RAPPELLE QUE LA FRANCE NE LEUR APPARTIENT PAS,ILS N’ONT RIEN A TOUCHER

Il faut ou pour pouvoir poster un commentaire.
12.993 signatures
7.007 signatures nécessaires pour atteindre 20.000
Vous recevrez des nouvelles de cette pétition par email, et d’autres actions qui lui sont proches. En signant cette pétition, vous acceptez nos CGU et le traitement de vos données conformément à notre Politique de confidentialité.
Pétitions similaires
Pour supprimer Hadopi, une administration coûteuse et inutile !
Pétition à Franck Riester

Connaissez-vous l’Hadopi ?  Depuis 2009, cet organisme public indépendant est chargé de lutter ...

André 14.014 signatures 1.463
Pour une baisse des dépenses publiques
Pétition à Emmanuel Macron

Emmanuel Macron vient de se livrer à une belle opération de démagogie ...

Pascal 11.735 signatures 1.331
Code de la route : stop aux stops !
Pétition à François Baroin

Des panneaux "stop" sans aucune utilité prolifèrent partout en France. Certaines villes installent ...

Jacques Pertuiset 5.820 signatures 683