Pétition à Gérald Darmanin
Non à l’impôt foncier indexé sur le revenu !

Non à l’impôt foncier indexé sur le revenu !

Première victoire contre l’indexation de l’impôt foncier sur le revenu !

C’est une première victoire pour tous les signataires de la pétition ‘’Non à l’impôt foncier indexé sur le revenu’’, dont vous faites partie : le 20 mars, le premier Ministre Edouard Philippe s’est opposé à tout projet d’indexation de l’impôt foncier sur le revenu !

Cette mise au point du chef du Gouvernement fait suite à la mobilisation d’une ampleur exceptionnelle suscitée par la pétition mise en ligne sur la plate-forme Citizaction.fr, pour s’opposer à la proposition du ministre des Comptes publics Gérald Darmanin d’indexer l’impôt foncier sur le revenu, qui a recueilli, grâce à votre participation, plus de 32 000 signatures en quelques jours seulement !

La proposition du ministre des Comptes publics Gérald Darmanin d’indexer l’imposition foncière sur le revenu, le 9 mars dernier, avait immédiatement et légitimement provoqué l’indignation et l’opposition de nombreux Français, qui refusent de voir reposer de manière injuste l’ensemble du financement des services publics locaux sur les propriétaires imposables.

Un grand merci pour votre mobilisation immédiate !

La vigilance reste cependant complètement de mise, puisqu’aucune piste claire n’a encore été évoquée par le gouvernement pour compenser le produit de la taxe d’habitation perçue par les collectivités, qui s’est élevé à 22 milliards d’euros en 2016.

________________________________________________________

Madame, Monsieur,

Si vous payez l’impôt sur le revenu, votre taxe foncière va augmenter un peu, beaucoup ou… énormément.

Voici pourquoi.

Vous le savez, le gouvernement a décidé de supprimer la taxe d’habitation. Mais les dépenses locales qu’elle finance ne vont pas disparaître d’un coup d’un seul. Au contraire, elles n’ont jamais autant augmenté, et ils doivent bien les financer.

Voici le projet sur lequel planche actuellement le gouvernement :

La suppression de la taxe d’habitation, payée comme son nom l’indique par les habitants d’une commune, sera compensée par la taxe foncière, qui elle est payée uniquement par les propriétaires.

Et, tenez-vous bien, ils veulent carrément indexer votre taxe foncière sur vos revenus !

Le ministre des comptes publics, Gérald Darmanin, a lâché l’information le 9 mars dernier : le gouvernement « pourrait considérer que cet impôt local fondé sur l’habitat ou le foncier serait fondé sur le revenu », 

Pour bloquer ce projet inacceptable, signez vite la pétition « Non à l’impôt foncier indexé sur le revenu ! ».

Regardez l’injustice intolérable à laquelle il aboutit :

Un habitant locataire de son logement, utilisant un service public local (éclairage, ordures ménagères, équipements de loisir, etc.) paiera 0 euro d’impôt local pendant que son voisin, qui paye depuis des années un crédit pour être propriétaire de son logement, devra payer ce même service, et même le payer cher selon ses revenus.

On ne fait plus payer les habitants pour les services locaux dont ils bénéficient quotidiennement et on fait peser ces impôts sur les propriétaires, en fonction de leurs revenus…

… difficile d’imaginer pire démagogie. C’est la porte ouverte à toutes les dérives fiscales :

Les habitants vont élire les hommes politiques qui promettent le plus de « services », vont exiger toujours plus de dépenses, donc d’impôts, et ce sont les propriétaires qui devront payer l’addition, en fonction de leurs revenus.

Mais,  si vous êtes locataire, ne croyez surtout pas que vous serez épargné.

Car, évidemment, les propriétaires répercuteront les hausses d’impôt foncier sur leurs locataires. Mais alors – et c’est là que c’est franchement malhonnête – personne n’accablera les hommes politiques responsables de cette hausse de loyer ; la grande masse des candides désignera les propriétaires comme responsables, comme d’horribles profiteurs.

En fait, cette proposition est tellement choquante que Gérald Darmanin, en lâchant incidemment l’information aux journalistes, a lancé un ballon d’essai.

Autrement dit, si personne ne réagit, le gouvernement fonce et met au plus vite en place cette réforme. Si au contraire les contribuables, avertis de ce tour de passe-passe fiscal scandaleux, hurlent leur colère, alors le gouvernement peut entamer un repli stratégique.

C’est pourquoi votre signature à la pétition « Non à l’impôt foncier indexé sur le revenu » sera déterminante.

En annonçant la suppression progressive de la taxe d’habitation (pour faire oublier le plus possible le coup de massue fiscal terrible infligé aux retraités), sans dire en même temps comment elle serait compensée,  le gouvernement s’est livré à une manœuvre d’un rare cynisme.

C’est carrément de la manipulation des citoyens, par des annonces partielles.

Honteux.

Si vous refusez d’être la victime résignée des manœuvres déloyales et des tours de passe-passe fiscaux du gouvernement, signez vite la pétition et faites-la circuler à un maximum de personnes de votre entourage.

Tous les Français ont le droit de savoir.

Merci.

Jean-François

16 mars 2018
Pétition adressée à
Ministre des comptes publics, Gérald Darmanin

Monsieur le ministre,

Le gouvernement a annoncé il y a quelques mois la suppression progressive de la taxe d'habitation sans préciser comment elle serait compensée, donnant ainsi l'illusion d'un allègement fiscal.

Aujourd'hui, vous envisagez de la remplacer par un impôt foncier qui serait indexé sur le revenu.

Voilà la situation inacceptable que vous voulez créer :
Un habitant locataire de son logement, utilisant un service public local (éclairage, ordures ménagères, etc.), paiera 0 euro d'impôt local pendant que son voisin, qui paye depuis des années un crédit pour être propriétaire de son logement, devra payer ce même service, et même le payer cher selon ses revenus.

Je m'y oppose d'autant plus catégoriquement qu'un tel système pousse à l'irresponsabilité financière et fiscale de tous les élus locaux (ce ne sont pas ceux qui votent qui payent !) et conduire immanquablement à une hausse des dépenses et impôts locaux.

Recevez, Monsieur le ministre, mes salutations respectueuses.

Mises à jour

Plus de mises à jour ...
Jean-François a lancé cette pétition
Il y a 10 mois

2.092 Commentaires

Frérot Claire
Frérot Claire

Je suis foncièrement contre cette réforme. Tout le monde doit payer. Cela s’appelle  » l’équité fiscale  » ‘.

LOUIS Michel
LOUIS Michel

Si Monsieur Macron et ses sbires ont l’intention de spolier les propriétaires, qu’ils le fassent clairement savoir ! Il manque déjà au bas mot 600 000 logements en France, parce que les programmes immobiliers de grande ampleur soit au point mort depuis au moins 15 ans. Le gouvernement est, par des mesures de ce type, en train de faire baisser artificiellement le prix des biens à la vente. Non comptant d’envisager de taxer les propriétaires, il fait en sorte que la valeurs des biens diminue à la vente. Inflation galopante, augmentations diverses, taxes iniques, etc …, ce gouvernement est en train de ruiner les classes moyennes qui pourtant sont celles qui financent l’économie ! On peut raisonnablement se poser la question sur leur santé mentale

Jean-Michel PRUDHOMME
Jean-Michel PRUDHOMME

Ridicule : On installe une vieille parente officiellement sans ressource dans une fabuleuse résidence jusque là secondaire et du coup plus de taxe foncière !!!

rosette dominique
rosette dominique

Ce principe est le système des vases communicants !!! 600 000 logements manquants en France? Oui certainement , mais que dire de tout ces Français qui ont sû gérer leur budget au prix de sacrifices pour enfin acheter un logement destiné à la location à fin de se constituer un petit complément de retraite. Ils se retrouvent fasse aux impayés, aux dégradations de toute sorte ( Ils n’en n’ont rien faire, ce n’est pas leur bien), et ce n’est pas un 1 mois de caution qui couvrira les frais de remise en état du logement !!!, de tout ces contrôles obligatoires avant la mise en location, alors beaucoup cherchent à vendre ce bien même à perte où le laisse vide volontairement. Voilà la triste réalité vécue.

Chambard
Chambard

non à l impôt foncier et local

pierre courtial
pierre courtial

Ras le bol

SELLIER
SELLIER

Pourquoi nos élites sont logés gratis par la France , copions l’Allemagne………..

rosette dominique
rosette dominique

Ils vont toutes nous les inventer ces politiques issus de l’ENA ( école nationale des ânes ) !!!

JOLICOR Jacques
JOLICOR Jacques

+32% sur les 2 taxes à GRAND CHARMONT (25)

GROSSMANN Pascal
GROSSMANN Pascal

Arrêtons de payer les taxes, nous sommes vraiment les cocus du dispositif fiscal français.

Il faut ou pour pouvoir poster un commentaire.
44.891 signatures
5.109 signatures nécessaires pour atteindre 50.000
Vous recevrez des nouvelles de cette pétition par email, et d’autres actions qui lui sont proches. En signant cette pétition, vous acceptez nos CGU et le traitement de vos données conformément à notre Politique de confidentialité.