Pétition à Les députés
NON A LA HAUSSE DES ASSURANCES POUR COUVRIR LA NONASSURANCE AUTOMOBILE !

NON A LA HAUSSE DES ASSURANCES POUR COUVRIR LA NONASSURANCE AUTOMOBILE !

Aujourd’hui, les personnes qui sont victimes d’un accident de la route causé par un conducteur non solvable, non assuré, ou non identifié (en cas de délit de fuite par exemple), sont indemnisées par le Fonds de Garantie des Assurances Obligatoires de dommages (FGAO).

Seulement voilà… Ce fonds de garantie, financé par les contributions des assurés et par les assureurs, est dans le rouge : – 119 millions d’euros fin 2017

Il est possible que, demain, des dizaines voire des centaines de victimes d’accidents de la route, déjà fragilisées par le traumatisme qu’elles viennent de subir, ne puissent plus être correctement indemnisées car les fonds seront à sec…

Pourquoi ? En grande partie à cause de la non-assurance automobile… Plus de 700 000 véhicules non assurés circulent actuellement sur nos routes.

Que ce soit à cause d’un défaut de permis de conduire, ou par incapacité à payer une assurance, ces conducteurs courent le risque – énorme – de se retrouver à payer toute leur vie pour indemniser les victimes s’ils se trouvent responsables d’un accident.

S’ils ne sont pas solvables, c’est le FGAO qui prendra le relais et paiera à leur place, pour éviter que les victimes soient doublement pénalisées – par l’accident, et par une mauvaise indemnisation.

Il est donc important que ce fonds reste excédentaire. Seulement voilà : au lieu de redresser la barre en cherchant à empêcher la non-assurance – vous imaginez ce que pourraient rapporter à ce fonds 700 000 cotisations supplémentaires ? – nos responsables politiques viennent récemment de voter un amendement visant à augmenter le plafond légal de la contribution des assureurs de 12% à 25%.

Une augmentation qui sera, c’est évident, directement répercutée sur les cotisations des assurés !

Plutôt que d’inciter TOUS les conducteurs à assurer leur véhicule, pour participer à l’intérêt et au bien commun, on veut ponctionner encore plus les honnêtes citoyens qui payent leur assurance… pour financer les dégâts des conducteurs qui ont décidé de prendre le risque de n’être pas couverts…

Ce laxisme est insupportable !

Alors s’il vous plait, signez ma pétition pour exiger l’abandon immédiat de cette mesure injuste, qui va se répercuter lourdement sur nos cotisations sans régler le problème de la non-assurance automobile…

L’amendement, voté dans le cadre du Projet de loi de Finances 2019, n’a pas encore été appliqué : il est encore temps de faire pression sur les parlementaires pour les obliger à faire machine arrière !

Plus nous serons nombreux à faire bloc contre cette mesure, plus nous pourrons forcer les décideurs politiques à mettre en place des mesures réellement efficaces, qui protégeront le plus grand nombre sans matraquer les citoyens honnêtes pour protéger les délinquants…

D’avance, merci pour votre action.

Gérard

Références :

Capital – Assurance automobile : les professionnels menacent d’augmenter (encore plus) leurs tarifs en 2019

L’argus de l’assurance – PLF 2019 : la taxe de trop pour les assureurs auto

Assemblée nationale – amendement N°II-2517

7 janvier 2019
Pétition adressée à
Les députés
Les sénateurs

NON A LA HAUSSE DES ASSURANCES POUR COUVRIR LA NONASSURANCE AUTOMOBILE !

Mesdames, Messieurs les Députés,
Mesdames, Messieurs les Sénateurs,

Vous venez récemment de voter un amendement qui augmente à 25% le plafond de contribution des assureurs, pour financer le Fonds de Garantie des Assurances Obligatoires de dommages (FGAO) qui permet d’indemniser les victimes d’accidents de la route, lorsque ceux-ci touchent ou sont causés par des conducteurs non solvables, non-assurés ou non identifiés.

Cependant, cette nouvelle taxe va obligatoirement augmenter les cotisations auto, et lourdement impacter le portefeuille des assurés… sans pour autant régler le problème de la non-assurance (700 000 véhicules non couverts) qui met à mal le financement du FGAO.

C’est pourquoi, je m’oppose formellement à cette mesure injuste et inefficace, que je vous demande d’annuler immédiatement, et vous enjoins de mettre en place des mesures de prévention et de dissuasion à l’encontre des conducteurs qui décident de ne pas assurer leur véhicule.

Respectueusement.

Mises à jour

Plus de mises à jour ...
Gérard a lancé cette pétition
Il y a 2 semaines

1.830 Commentaires

Anonyme
Anonyme

les assureurs pourraient avoir l’obligation de croiser  » par internet  » les n° de contrats avec le service des cartes grises = contrôle immédiat . Tout défaut d’assurance = interdiction immédiate de circuler …+ contravention .

christian lair
christian lair

Et comme d’habitude , on va taper sur celui qui paye … une honte ! ! !

Gilles Piard
Gilles Piard

ras le bal des casquer pour les autres

Christian Ancelin
Christian Ancelin

Ras le bol de toujours payer

michel collet
michel collet

c’est prendre le problème à l’envers,comme souvent.

Noreuil Adéle
Noreuil Adéle

Pour éviter que des conducteurs peu scrupuleux se mettent au volant, il faudrait modifier la loi et alourdir fortement les sanctions en cas de conduite sans permis et sans assurance

Pascal Dapvril
Pascal Dapvril

Il suffit pour éradiquer le problème des véhicules non assurés, de changer de couleur tous les ans de la vignette assurance, comme cela existait avec la vignette fiscale. Où d’indiquer en grand sur la vignette l’année de début d’assurance et l’année de fin, les 2 solutions permettraient aux services de l’ordre de voir à distance les véhicules assurés ou non.

claude choukroun
claude choukroun

je suis d’accord, ce pas normale

Gérald Chardon
Gérald Chardon

ça continue on nous prend pour de véritables TIRELIRES

Monique Engelbertz
Monique Engelbertz

Que l’état fasse son devoir et pénalise ceux qui conduisent sans être assurés!

Il faut ou pour pouvoir poster un commentaire.
Victoire confirmée !
Cette pétition a atteint son objectif avec 16.849 signatures
Vous recevrez des nouvelles de cette pétition par email, et d’autres actions qui lui sont proches. En signant cette pétition, vous acceptez nos CGU et le traitement de vos données conformément à notre Politique de confidentialité.