Pétition à Présidents des Conseils départementaux
Moins de dos d’âne, plus de nids-de-poules réparés !

Moins de dos d’âne, plus de nids-de-poules réparés !

Routes en mauvais état : une solution de sécurité routière ???

Récemment, le délégué interministériel à la sécurité routière, Emmanuel Barbe a osé affirmer que  les routes en mauvais état sont une solution efficace pour réduire le nombre de morts sur les routes, car cela force les automobilistes à être vigilants !

Il se paye carrément notre tête !

Seul un rassemblement massif de citoyens indignés pourra réellement faire bouger les choses… Alors mobilisez-vous pour faire pression sur les pouvoirs publics et exiger que de réelles mesures de sécurité routière soient mises en place, à commencer par les réparations de ces chaussées abîmées…

Merci d’avance pour votre action.


Si comme moi, vous voyez les routes se dégrader, les dos d’âne et chicanes se multiplier et vos impôts augmenter, alors je vous propose de signer et de faire signer par vos amis cette pétition pour des réparations utiles.

Merci pour notre sécurité, notre confort et notre portefeuille !

Henri

5 mars 2018
Pétition adressée à
Présidents des Conseils départementaux
Présidents des Communautés urbaines
Maires

Moins de dos d'âne, plus de nids-de-poules réparés !

1/ Nos routes se dégradent très vite, surtout en cet hiver bien froid (signalisation effacée, bord du bitume rongé, trous et déformation de la chaussée, etc.) et deviennent dangereuses.

2/ Nos parcours sont truffés de dos-d'âne, chicanes, mini rond-points, plateaux ralentisseurs, séparateurs de voie en pavé, qui coûtent cher, compliquent inutilement nos trajets et se dégradent assez vite aussi.

3/ Les finances des collectivités locales sont en berne et nous, contribuables, nous payons déjà beaucoup.

Alors, je demande que les collectivités locales stoppent les dépenses dans ces aménagements chers et inutiles pour les réinvestir dans l'entretien et la réparation des routes.

Mises à jour

Plus de mises à jour ...
Henri a lancé cette pétition
Il y a 11 mois

576 Commentaires

Elisabeth Carrard
Elisabeth Carrard

Au contraire, c’est le meilleur moyen d’avoir plus de morts, puisque rien n’est plus dangereux que ces nids de poules

Jean Claude Lhomme
Jean Claude Lhomme

au lieu de dépenser du pognon en connerie dos d’ânes, rond points,circulations alternées soignez déjà nos routes

Alice CHOMEL
Alice CHOMEL

les petites communes ont les dotations de l’état qui se réduisent à « peau de chagrin »,il serait dons préférable de combler les trous,avant de construire des ralentisseurs.

Véret Frédéric
Véret Frédéric

Étant en partie paralysé, je voyage couché en ambulance et le passage, mème au pas, de chaque dos d’âne est un calvaire tant est forte la douleur engendrée par les ressauts et je comprends pourquoi on nome des ânes les créateurs de ces âneries

Claude NOEL
Claude NOEL

UNE FOIS DE PLUS JE VOUS LE REDIS IL N’Y A PLUS D’ARGENT…….LES GENS NE VONT PLUS ROULER L’ESSENCE EST TROP CHERE//DONC CE N’EST PLUS LA PEINE DE REPARER LES NIDS DE POULE…..

ALAIN LOSADA
ALAIN LOSADA

Ajoutez les bayonettes ,et tout ce qui nous fait ralentir et réaccelerer . La polution due à l’état

Anonyme
Anonyme

Les dos d’âne sont absurdes : gêne pour circuler sur une route faite pour circuler. Ca abîme les voitures même à vitesse réglementaire. Laisser les nids de poule c’est déjà moins mal car ça gêne la circulation sans rien coûter. Mais le mieux reste d’entretenir les routes pour faciliter la circulation.

ALAIN AYARD
ALAIN AYARD

bien analyse,et conclusion tres pertinante.

françoise guillou
françoise guillou

pour les vélos les nids de poules c’est très dangereux ;

SELLIER
SELLIER

Normalement les impôts servaient a cela autrefois………………

Il faut ou pour pouvoir poster un commentaire.
3.575 signatures
1.425 signatures nécessaires pour atteindre 5.000
Vous recevrez des nouvelles de cette pétition par email, et d’autres actions qui lui sont proches. En signant cette pétition, vous acceptez nos CGU et le traitement de vos données conformément à notre Politique de confidentialité.