Pétition à Emmanuel Macron
Grève : halte aux abus  !

Grève : halte aux abus  !

Les syndicalistes de la SNCF ont bien décidé de paralyser tout le pays, trois mois de grève interminables où tous les coups sont permis.

Signez la pétition :

Grève : halte aux abus !

Et faites-la circuler !

Officiellement, ils sont en grève deux jours tous les cinq jours jusqu’à la fin du mois de juin. C’est déjà très long… Mais ne rêvez pas ! Ce débrayage à « mi-temps » n’est pas orchestré pour nous ménager et pour limiter le chaos qu’ils provoquent. Bien au contraire… Selon l’aveu même de l’un des dirigeants de la CGT-cheminots (syndicat très majoritaire à la SNCF), le but est de créer un maximum de désordre tout en limitant les pertes financières pour les grévistes…

Il a confié à ses troupes : « nous pouvons tenir trois mois tout en ayant quasiment le même impact qu’une grève reconductible » (Le Parisien, Aujourd’hui en France, 21 mars 2018, p. 8). Puis il ajoute sans vergogne : « La désorganisation du travail devra se faire également sur les jours ouvrés (…) ». « Les agents ne seront pas au bon endroit, les rames perdues au milieu de nulle part, etc. » Il s’agit ni plus ni moins de mener une grève totale et d’user de pratiques totalement illégales…

Et jusqu’où iront-ils ? Faut-il rappeler que lors de grèves précédentes des actes de sabotage ont déjà été commis (vandalisations des armoires électriques, mise hors service des signalisations, etc.) pour empêcher ceux qui n’avaient pas débraillé de travailler ? Ce dirigeant CGTiste se réjouit même que la situation puisse devenir « IN-GÉ-RABLE ». Quel cynisme !

Le mot d’ordre est simple : un minimum de désagréments pour les grévistes mais un maximum de préjudices pour les millions de Français qui sont totalement tributaires du train pour se déplacer, en particulier pour aller travailler. C’est totalement inacceptable !

Le droit à la grève existe en France et l’autoriser dans les transports publics donne un pouvoir considérable à ceux qui l’exercent. D’ailleurs, ce privilège est rare et n’existe quasiment que chez nous. Il est donc totalement inouï que les syndicalistes annoncent de but en blanc qu’ils vont recourir, en plus, à des pratiques totalement illégales qui violent nos droits et nos besoins les plus élémentaires : liberté de circulation, nécessité d’aller travailler, etc.

Le droit français prévoit que la grève doit être exercée loyalement et que son exercice ne doit pas être « disproportionné ». Cela implique notamment :

  • la garantie d’un service minimum pour les usagers (respect du principe constitutionnel de continuité du service public) ;
  • la garantie d’une information précise et fiable ;
  • l’interdiction de la grève perlée (exécution volontairement défectueuse du travail et/ou ralentissement volontaire du rythme de l’activité).

Quant aux actes de malveillance, ce sont évidemment des délits qui tombent sous le coup de la loi pénale…

Enfin, le comble c’est que la SNCF est ultra-déficitaire. Chaque année, le contribuable – vous et moi – doit verser plus de 13 milliards d’euros (deux cents euros par Français !) pour la sauver de la faillite. C’est considérable, d’autant plus que les billets sont de plus en plus chers, le service de moins en moins bien assuré et que les cheminots bénéficient d’un statut très avantageux (garantie de l’emploi, retraite anticipée, meilleure sécurité sociale, etc.). Il est donc totalement inique que nous soyons les premières victimes de leurs pratiques illégales et abusives.

Mais, comme moi, vous n’avez aucune raison de subir sans broncher. Alors signez la pétition au Président de la République, à la Garde des Sceaux et au ministre des Transports, pour qu’ils fassent respecter le droit français et que les libertés les plus élémentaires de millions de Français tributaires des transports en commun soient protégées de ceux qui contreviennent à la loi et organisent le chaos.

Faites également circuler ce message, transmettez-le à tous ceux qui ne veulent plus se laisser faire. Les syndicalistes de la SNCF sont des milliers mais nous, nous sommes des millions ! Si tout le monde réagit, ils ne feront plus le poids, le gouvernement sera contraint de mettre un terme à ce chantage permanent et à ces pratiques illégales.

Merci,

Estelle

23 mars 2018
Pétition adressée à
Président de la République, Emmanuel Macron
Garde des Sceaux, Nicole Belloubet
ministre des Transports, Élisabeth Borne

Attendu que selon notre Constitution, le droit à la grève ne peut s’exercer que dans le cadre des lois qui le réglementent ;

Attendu que la loi française prévoit qu’un service minium soit au moins garanti pour les usagers des transports en commun, que tout débrayage doit faire l’objet préalable d’un préavis précis et fiable et que l’exercice de la grève perlée est strictement prohibé ;

Attendu que les syndicalistes de la SNCF appellent clairement à mener des actes déloyaux et complètement illégaux dans une grève qu’ils souhaitent totale et « IN-GÉ-RABLE ».

J’exige que vous fassiez respecter le droit français, que les libertés les plus élémentaires des Français tributaires de la SNCF soient garanties et que des sanctions exemplaires soient prises à l’encontre des responsables syndicaux qui contreviennent à la loi et organisent le chaos.

Mises à jour

Plus de mises à jour ...
Estelle a lancé cette pétition
Il y a 2 ans

1.208 Commentaires

Jean-Claude LAFORET
Jean-Claude LAFORET

vivement la privatisation des transports ferroviaires français

caroline manhes
caroline manhes

4 jours de vacances à Paris où j’accompagnais un ami allant au Salon International du Batiment qui a lieu tous les 3 ans à Villepinte. 2 annulations de train, annulation du Salon, manque à gagner pour les musées et restaurants ! Et Monsieur Macron laisse faire malgré ses engagements de remettre la France sur les « rails » la diminution de la dette n’est pas en marche et les retraités et contribuables seront encore plus « réquisitionnés » avec des remerciements ! Honte aux dirigeants incapables. Les militaires et légionnaires seraient plus utiles en France à mettre de l’ordre dans les universités et partout où le désordre fait la loi, Notre Dame des Landes etc Y A DU BOULOT !!!

Sylvie BERTRAND
Sylvie BERTRAND

j’estime que c’est vraiment invraisemblable de faire autant de grèves : le prétexte est tjrs là…

Jean Marie Lemaire
Jean Marie Lemaire

D’autant que c’est encore le contribuable qui va éponger la dette colossale laissée par des années de mauvaise gestion, on partage les bénéfices et les avantages et on mutualise les dettes, rien ne change au pays de Macron.

Guy Muller
Guy Muller

Ils ne sont même pas concernés par la réforme. Quand on a une entreprise avec 50 Mds € de dette, c’est que l’on est en faillite! De plus avec la grève ils rajoutent des pertes, mais ils n’ont pas peur que leur boîte ferme, car elle sera renflouée par nos impôts. Nous en avons marre de travailler pour tenir cette entreprise publique à bout de bras. Nous commençons à fatiguer sérieusement!

Nicole ANTOINE
Nicole ANTOINE

Ecoeurée de constater que les Cheminots qui bénéficient de PRIVILEGES SCANDALEUX osent encore revendiquer : qu’ils démissionnent puisqu’ils sont si malheureux, ils ne sont pas irremplaçables : les syndicats gauchistes imposent leur loi, et l’agitateur bonimenteur les encourage à paralyser le Pays. RAS LE BOL !

Françoise Marco
Françoise Marco

Des nantis qui empêchent les petits d’aller travailler

Janick Didonna
Janick Didonna

Privatisation de la sncf !

Louise GALLI
Louise GALLI

Les otages sont toujours les mêmes. Assez des régimes spéciaux qui coûtent plusieurs milliers d’euros à ceux qui cotisent au régime général, qui ne partent pas à la retraite à 55 ans, qui n’ont pas les transports gratuits. Le travail en décalé est si nous faisions la liste de tous les métiers où les personnes travaillent en décalé et qui n’ont pas de privilèges.

Bernard Harlet
Bernard Harlet

ces employés SNCF sont des personnes malsaines qui ne font que du désastres a la population au lieu de travailler pour le peuple chaque fois qu’ils le peuvent font tout ce qui est en leur pouvoir pour faire chiez le peuple

Il faut ou pour pouvoir poster un commentaire.
6.377 signatures
3.623 signatures nécessaires pour atteindre 10.000
Vous recevrez des nouvelles de cette pétition par email, et d’autres actions qui lui sont proches. En signant cette pétition, vous acceptez nos CGU et le traitement de vos données conformément à notre Politique de confidentialité.
Pétitions similaires
Non aux pesticides interdits dans nos assiettes !
Pétition à Didier Guillaume

Si comme moi, vous faites partie de ces Français soucieux de la ...

Pascal G. 10.274 signatures 698
Pour supprimer Hadopi, une administration coûteuse et inutile !
Pétition à Franck Riester

Connaissez-vous l’Hadopi ?  Depuis 2009, cet organisme public indépendant est chargé de lutter ...

André 14.643 signatures 1.785
Sauvegardons le chemin de fer de la vallée de la Brévenne
Pétition à Laurent Wauquiez

La Brévenne, c'est une jolie vallée du Rhône qui, jusqu'à récemment, a ...

Collectif 7.692 signatures 1.024