Pétition à Emmanuel Macron
Donner un sens au vote blanc pour une démocratie renouvelée

Donner un sens au vote blanc pour une démocratie renouvelée

Aux dernières élections législatives, 27 millions de personnes ne sont pas allées voter, et 1,4 millions ont voté blanc. Les voix et opinions de ces citoyens (plus de 60% du corps électoral !) ne sont aujourd’hui pas représentées au sein de l’Assemblée nationale, et dans le processus d’élaboration des lois.

Il existe bon nombre de raisons qui poussent une personne à ne pas se déplacer au bureau de vote ou à voter blanc, mais celle qui est principalement évoquée dans les sondages reste le manque de confiance dans la représentation politique, et le manque de nuances imposé par la prépondérance des partis.

Je propose une solution simple, facile à mettre en œuvre rapidement, pour renouveler notre démocratie et la représentation de la pluralité des opinions des citoyens dans les instances parlementaires.

Ma proposition :

1) Comptabiliser le vote blanc aux élections législatives
2) Réserver un nombre de députés correspondant à cette part de vote blanc
3) Désigner les députés correspondants par tirage au sort

Dans ce système, si par exemple le vote blanc obtient un résultat de 17,33 % aux élections législatives au niveau national, ce seront 100 députés (17,33 % des 577 députés de l’assemblée nationale) qui seront désignés par tirage au sort selon des modalités à définir. Cela ne préjuge pas des modalités d’élection des 477 députés restants, qui peuvent être élus selon un système majoritaire, proportionnel ou mixte.

Le vote blanc, et l’abstention pour partie au moins, regroupent à l’heure actuelle des tendances politiques très disparates et qui ne peuvent pas être représentées en tant que telles par un parti politique. Le tirage au sort au sein du corps électoral permettrait de surmonter cette lacune puisque les personnes tirées au sort seront également représentatives de ces tendances variées

On pourrait opposer à cette proposition l’incompétence supposée des tirés au sort. Je tiens à rappeler deux choses : l’exemple des jurés d’assises, qui sont tirés au sort parmi les citoyens, s’investissent dans leur mission et apportent au débat final une diversité de points de vue et une richesse d’analyse inattendue. Et la fraicheur de certains candidats élus au suffrage direct, propulsés par des partis qui ont le vent en poupe, et qui accèdent au siège de député sans nécessairement plus de bagage qu’un chef d’entreprise ou une infirmière qui seraient tirés au sort !

Ce système limiterait les tentations de corruption et de carriérisme puisque les députés issus du vote blanc ne seraient désignés que pour un seul mandat, révocable à tout moment en cas de faute. Chacun pourrait, bien entendu, refuser si le moment est mal choisi pour sa vie personnelle ou professionnelle : mais d’une manière générale, tous les électeurs auraient une égale probabilité d’être sélectionnés, quels que soient leur âge, leur sexe, leurs opinions politiques, la région qu’ils habitent ou le métier qu’ils exercent… (ce qui est loin d’être le cas dans la représentation politique actuelle !)

Je précise que je ne suis candidate d’aucun parti politique, et je ne compte pas l’être. Proviseure de lycée pendant trente ans, je m’interroge simplement, aujourd’hui, sur les solutions à mettre en œuvre pour permettre à notre démocratie d’être plus représentative de la pluralité d’opinions des citoyens.

Je pense que la valorisation du vote blanc par un tirage au sort d’une partie des députés qui siègeront à l’Assemblée nationale est une solution qui peut être testée rapidement, dès les prochaines élections législatives, pour permettre une meilleure prise en compte des millions de voix d’électeurs qui, à l’heure actuelle, ne sont pas du tout représentés au sein du Parlement français.

Pour que cette solution soit prise au sérieux par les décideurs politiques, j’ai besoin que des centaines, des milliers de citoyens la soutiennent avec moi. C’est pour cela que je vous demande de joindre votre signature à cette pétition « Donner un sens au vote blanc pour une démocratie renouvelée ».

Alors que le renouvellement démocratique fait partie des 4 piliers du Grand débat proposé par le Président de la République, c’est le moment ou jamais de propulser des solutions simples et pérennes, comme celle-ci, qui permettront de redynamiser nos institutions démocratiques en les sortant du système fermé des grands partis politiques, et de redonner une tribune pour les 60 % de Français dont les opinions ne sont pas comptabilisées lors des élections législatives.

Merci par avance pour votre soutien à cette initiative.

Bien cordialement,

Josiane L.

Références

Résultats du second tour des élections législatives 2017

17 janvier 2019
Pétition adressée à
Président de la République, Emmanuel Macron

Donner un sens au vote blanc pour une démocratie renouvelée

Monsieur le Président,

Afin de prendre en compte le vote blanc et assurer la représentation parlementaire des millions de Français dont les opinions ne sont, aujourd’hui, apparentées à aucun parti politique, nous vous demandons la mise en place, dès les prochaines élections législatives, du système de désignation aléatoire suivant :

1) Comptabiliser le vote blanc aux élections législatives
2) Réserver un nombre de députés correspondant à cette part de vote blanc
3) Désigner les députés correspondants par tirage au sort

Ainsi, si par exemple le vote blanc obtient un résultat de 17,33 % aux élections législatives au niveau national, ce seront 100 députés (17,33 % des 577 députés de l'assemblée nationale) qui seront désignés par tirage au sort selon des modalités à définir, sans préjuger des modalités d'élection des 477 députés restants.

Nous, signataires de cette pétition, vous demandons d’étudier instamment cette solution qui permettrait une diminution de l’abstention aux élections et une meilleure représentativité de la pluralité des opinions politiques des électeurs au sein des chambres parlementaires.

Mises à jour

Plus de mises à jour ...
Josiane L. a lancé cette pétition
Il y a 9 mois

1.253 Commentaires

GEHIN Christian
GEHIN Christian

Au 1er tour d’une élection, on doit quand même trouver un candidat correspondant (en théorie) à nos attentes. Mais lorsqu’il reste le traditionnel face à face, voter blanc est souvent la seule issue qui nous reste et bien sûr il faudrait en tenir compte.

Franck Chosson
Franck Chosson

C’est tentant,

mais il y a plusieurs problèmes inhérents au tirage au sort, dont on dit qu’il sera représentatif de la population:

Si le tirage au sort tombe sur un prisonnier, un malade mental, on va vouloir l’exclure (ce qui sera bien compréhensible)
si le tirage au sort tombe sur une personne qui ne veut tout simplement pas de la charge qui lui incombe (parce qu’il ne veut pas perdre son boulot, déménager à Paris, écarteler sa famille ou que sais-je) on ne l’obligera pas à y aller, et ce sera bien normal.
Du coup, quand tous les postes réservés aux tirés au sort seront occupés par des fonctionnaires (parce que leur statut leurs permettra de retrouver un poste), célibataires, ou dont le conjoint ne travaille pas, ou des retraités, est-ce qu’on sera représentatif de la population française ?

IL y a un deuxième problème inhérent au tirage au sort: Par définition on ira chercher la moyenne de l’intelligence et du savoir, de la réserve des citoyens éligible au tirage au sort. Or, est-ce qu’on veut confier notre destin collectif à une intelligence moyenne et un savoir moyen, ou préfère-t-on confier notre destin collectif à une intelligence et à un savoir supérieur. Moi j’ai fait mon choix: quand je vais voir le médecin j’ai envie que ce soit le plus intelligent et le plus sachant, quand je monte dans l’avion j’ai envie que le pilote soit le meilleur pilote… J’espère que l’assemblée qui me représentera regroupera les meilleurs d’entre nous…ET je voterais en fonction.

Enfin il y en a un troisième: Le tirage au sort me donne -t-il plus de pouvoir en tant que citoyen? Se faire imposer à l’assemblée quelqu’un dont je ne connais rien est-il un gain de pouvoir pour moi citoyen? m’empêcher de faire un choix conscient entre tel ou tel représentant constitue-t-il un gain de pouvoir et de contrôle? Avez-vous confiance en votre voisin pour aller faire des choix à votre place alors que vous ne le connaissez pas?, sans l’entendre parler, sans connaître ses idées, ses engagements, sa personnalité, son programme et sans aucun contrôle sur lui?

En ce qui concerne le vote blanc, j’ai longtemps hésité: je m’y étais déclaré favorable (bien que seuls trois pays au monde tous en amérique latine le reconnaisse) avant de me rétracter: D’abord se pose la question du quid en cas du dépassement d’un certain seuil par la part de vote blanc? Qui reste au pouvoir, pour faire quoi? Ensuite parce que quelqu’un a su m’expliquer que le vote blanc, c’était l’absence d’engagement: c’était le choix du « tous nuls, mais moi je ne propose rien de mieux! » …et faut bien le reconnaître, c’est le cas. Dans une démocratie ou n’importe qui peut se présenter à une élection, ou tout le spectre politique est représenté, de l’extrême droite à l’extrême gauche, celui de différents engagements associatifs ou de communautés, (il y a quand même 34 listes aux européennes!!!), l’électeur qui ne veux aucun de leur programme, ou d’aucun d’eux, et qui ne se présente pas, autrement dit, qui ne propose aucune alternative, a -t-il la légitimité pour peser défavorablement sur le processus électoral?

Franck Chosson
Franck Chosson

Est-ce que le tirage au sort d’une personne est représentatif d’une population de 66 millions de personnes? Est-ce que le tirage au sort de 10 personnes est représentatif d’une population de 66 millions de personnes.? Est-ce que le tirage au sort de 100 personnes est représentatif de 60 millions de personnes? Est-ce que mille personnes tirées au sort est représentatif de 60 millions de personnes ? Non, je vous invite à chercher statistiquement quel nombre de tirés au sort il faudrait retenir pour s’approcher à 1% près de la représentation des avis de 60 millions de personnes: c’est plusieurs milliers…. On les fait siéger où on les rémunère comment?

Bernard Harlet
Bernard Harlet

1)pour le vote blanc ok 2)pour réserver des places pour des députés du score des votes blanc ok 3)Par contre pas de députés au hasard il faut mettre la proportionnelle sur les résultats

le teno christiane
le teno christiane

je vote BLANC lorsque les candidats ne me conviennent pas

jean-pierre juillard
jean-pierre juillard

pétition à notre ‘jeune vieux président’

serge MERCIER
serge MERCIER

Les jeunes ont raison car voter BLANC signifie n’être en accord avec AUCUN des Candidats donc bulletin UTILE qui répond à un ordre d’idée qui doit être pris en COMPTE quelque soit le sujet du vote ,pépé partage entièrement leur avis

françoise Martin
françoise Martin

Je suis pour la prise en compte du vote blanc et du vote obligatoire

BLAUBLOMME
BLAUBLOMME

Plus de démocratie dans notre pays serait bien pour le peuple ! Donnons un sens au vote blanc, alors Monsieur Macron c’est pour quand ?

JP LAPIQUE
JP LAPIQUE

L’importance du vote blanc est incontestable et incontesté. Il faut le prendre en compte.

Il faut ou pour pouvoir poster un commentaire.
7.824 signatures
176 signatures nécessaires pour atteindre 8.000
Vous recevrez des nouvelles de cette pétition par email, et d’autres actions qui lui sont proches. En signant cette pétition, vous acceptez nos CGU et le traitement de vos données conformément à notre Politique de confidentialité.
Pétitions similaires
Non aux pesticides interdits dans nos assiettes !
Pétition à Didier Guillaume

Si comme moi, vous faites partie de ces Français soucieux de la ...

Pascal G. 10.235 signatures 696
Pour supprimer Hadopi, une administration coûteuse et inutile !
Pétition à Franck Riester

Connaissez-vous l’Hadopi ?  Depuis 2009, cet organisme public indépendant est chargé de lutter ...

André 14.632 signatures 1.783
Pour une baisse des dépenses publiques
Pétition à Emmanuel Macron

Emmanuel Macron vient de se livrer à une belle opération de démagogie ...

Pascal 16.930 signatures 2.166