Il est possible de rédiger une introduction alléchante sur le diagnostic immobilier, mais elle ne doit pas être trop longue. Pour cela vous pouvez mettre bon nombre d’exemples pour éclaircir les choses. Par exemple, si vous parlez d’une maison ancienne étant située à la campagne et qui se trouve en mauvais état, il serait intéressant de donner des précisions comme celle-ci : « Si votre futur logement est une maison ancienne de type rural (si ce n’est pas la campagne, cela pourra être un château, une ferme rénovée, etc.), et que vous avez l’intention de la restaurer correctement avant d’y habiter, alors le diagnostic immobilier sera très utile à votre projet. »

Définition du diagnostic immobilier

Le diagnostic immobilier est le rapport qui résume toutes les anomalies constatées sur un bien immobilier à l’occasion de la vente ou de la location. Il sert donc de référence pour connaître l’état du bien que vous êtes en train d’acheter ou de louer. Le diagnostic immobilier se fait généralement par un diagnostiqueur indépendant, qui va alors dresser son rapport après avoir passé au peigne fin votre futur logement.

Qui paie les frais de diagnostic immobilier ?

En principe, l’acquéreur est le seul responsable des frais de diagnostic immobilier. C’est-à-dire qu’il devra payer les adhésions ou abonnements pour que le diagnostiqueur puisse faire son travail. En ce qui concerne la location immobilière, il faut attendre que le propriétaire soit d’accord sur un diagnostic immobilier car cela peut être à sa charge.

Mais parfois les parties concernées peuvent négocier des frais de diagnostic immobilier partagés entre elles. Dans ce cas, elles doivent le mettre dans leur contrat de location ou bien directement dans l’acte de vente.

diagnostic immobilier

Le diagnostic immobilier est-il obligatoire ?

Pour l’acquisition de sa résidence principale (même si vous êtes déjà propriétaire), le diagnostic immobilier n’est généralement pas obligatoire. Si votre futur logement comporte une ou plusieurs habitations, il est alors requis par la loi de faire un diagnostique ! Le rapport sera ensuite signé par les parties et partagé en cas de litige. Pour ce qui est du locatif, le bailleur peut toujours exiger d’avoir un rapport à ses frais. Là encore, cela doit se voir dans le contrat de location.

Comment se déroule un diagnostic ?

Le diagnostiqueur va d’abord faire visiter votre futur logement par son expert qui sera muni d’un appareil photo et d’une caméra thermique, afin de pouvoir mieux faire son travail. Il va déterminer l’état global du bien que vous voulez acquérir ou louer, cela comprend les parties extérieures comme celles intérieures. Il étudiera ensuite la structure générale du bâtiment pour vérifier si tout va bien. Là encore, il fera des repérages photographiques.

Il faut savoir que les diagnostics immobiliers sont différents pour l’acquisition et la location. Les enquêtes comprennent des éléments spécifiques à chacune de ces deux modalités.

Qui fait le diagnostic immobilier ?

Les diagnostics immobiliers sont généralement réalisés par des professionnels indépendants, à savoir les diagnostiqueurs. Ils peuvent être qualifiés pour faire différents types de diagnostic immobilier selon leur compétence.

En effet, il n’y a pas de formation pour lancer son entreprise de diagnostics immobiliers. Cependant les diagnostics sont différents selon leur spécificité.

Quels sont les diagnostics obligatoire pour vendre une maison ?

Une fois que vous avez signé un compromis de vente, votre agent immobilier aura très certainement rédigé une étude préalable à la vente. Celle-ci va contenir différents diagnostics obligatoires pour pouvoir vendre. Ces anomalies sont nombreuses et couvre les parties suivantes : plomberie, électricité, gaz, isolation thermique (quand c’est possible), maçonnerie et étanchéité au sol.

Concernant l’état général du logement ou de maison, le diagnostic sera réalisé par votre spécialiste immobilier. La loi le prévoit ainsi pour chacun des types de maison : appartement, villa ou maison à étage. Ce diagnostic est obligatoire.

Mais ce qui va faire varier les diagnostics immobiliers selon les spécialisations du professionnel, est que l’expert en question ne sera pas forcément un « dépanneur multi-spécialisé » mais aura plus la compétence pour une seule et unique mission, alors que d’autres font également le diagnostic immobilier vente en plus de celui de location.

Conclusion

On peut dire que le diagnostic immobilier devient de plus en plus imposant dans nos vies. Et même si ce n’est pas obligatoire, on peut voir les intérêts pour vendre ou louer un bien. Cependant, la notion de propriété privée rend difficile l’accès à des informations précises sur des diagnostics immobiliers que seuls les experts (habilités) ont le droit de faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *